Actualités Fashion & Accessoires

Dans le flagship store de Chantal Thomass…

centdegres-chantal-thomass-facade-journal-du-luxe

C’est Chantal Thomass elle-même, en maîtresse de maison, qui nous guide dans son tout nouveau flagship store du 211 rue Saint-Honoré. « Je voulais un espace à la fois différent, moderne et en adéquation avec l’esprit de la marque, nous confie la créatrice. Un lieu intime, chaleureux et confortable où les femmes puissent se sentir belles et bien ».

Un espace contrasté

centdegres-boutique-chantal-thomass-journal-du-luxe

Derrière sa façade Napoléon III, l’adresse de lingerie fine abritait déjà l’ancienne boutique de la marque. L’agence centdegrés s’est appliquée à y insuffler une nouvelle vision architecturale. « Nous nous sommes attachés à mettre en valeur le noir et le rose – les couleurs identitaires de la marque -, à détourner les codes et à jouer sur les contrastes : féminin / masculin, rigueur / humour et mystère / séduction », nous explique l’équipe retail de l’agence.

Le principal défi ? Optimiser la double hauteur de la surface. Alors que l’étage n’était jusqu’alors ni visible, ni accessible à la clientèle, il abrite aujourd’hui un espace VIP de 35m2, équipé d’un salon de présentation et d’une cabine deluxe. Ce boudoir, régulièrement réservé pour des essayages privés, est relié à l’espace de vente principal – 51m2 de superficie en rez-de-chaussée – par un gigantesque escalier dont le revêtement capitonné n’est pas sans rappeler l’univers néobaroque de la créatrice.

Un concept sur-mesure

Présenter des pièces de lingerie requiert un sens du détail tout particulier. L’agence centdegrés a ici opté pour un agencement structuré autour de différentes zones de présentation destinées à mettre en valeur la délicatesse des produits. Cabinet de curiosités, console circulaire et tiroirs secrets complètent ainsi les présentoirs agrémentés de tringles de suspension, elles-mêmes ornées de rubans en fer forgé. Les teintes murales ont quant à elles été choisies afin de faire ressortir les couleurs et les motifs des différentes collections.


Publicité


Enfin, impossible d’évoquer la boutique sans mentionner les cabines d’essayage ! Si centdegrés a imaginé des ambiances différentes pour chacune d’entre elles, toutes ont la particularité de bénéficier de dimensions spacieuses, de miroirs de plein pied et d’un éclairage « bonne mine ». Tapis douillets et fauteuils en forme de nœud – autre symbole de la Maison – viennent habiller l’espace d’attente, rendant l’expérience d’essayage à la fois confortable, intime et joyeuse.

La touche personnelle

centdegres-chantal-thomass-portrait-journal-du-luxe

« Chantal Thomass nous a ouvert les portes de son appartement. Cette initiative très personnelle nous a permis de rentrer dans son univers unique et de comprendre l’histoire de ses créations » précise Sarah Le Boulaire, chef de projet – architecte d’intérieur chez centdegrés. Signe d’une collaboration réussie, Chantal Thomass a très vite su ajouter ses propres éléments de décoration : petites poignées en forme de mains aux ongles vernis, trompe-l’œil en cabine, barre de maintien revêtue d’un entrelacs de bretelles de soutiens gorges … Une alliance efficace qui a su séduire la clientèle existante mais aussi conquérir un public plus jeune, plus international qui, plus que jamais, pousse avec curiosité les portes de l’audacieuse boutique.

Mathilde





livre blanc luxe


newsletter luxe

emploi luxe


Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici

Send this to a friend