MENU

Les food trucks de Marc Veyrat, des encas de luxe

20 septembre 2014 • Gastronomie de luxe • Lucie

Rencontrant un succès grandissant, la tendance des food trucks atteint les plus hautes sphères de la gastronomie française. Le chef multi étoilé Marc Veyrat s’est récemment approprié ce concept, offrant une version savoureuse de la cuisine urbaine.

 

Mes bocaux

 

Le concept food truck, revisité par Marc Veyrat

Le célèbre cuisinier de Haute-Savoie, récompensé deux fois de trois étoiles par le Guide Michelin, se diversifie en lançant cette année ses propres food trucks, portant le nom de Nos Bocaux. Chaque jour, quatre camions sillonnent les rues de la capitale entre 11h et 14h, proposant différents plats élaborés par le chef, exclusivement à base de produits frais.

Les gourmets pourront utiliser le site internet du concept culinaire pour effectuer leurs commandes spécifiques ainsi que pour demander à desservir un quartier en particulier. Ces prestations supplémentaires s’inscrivent dans la politique de Marc Veyrat, celui-ci souhaitant que ses food trucks de luxe offrent une alimentation de première qualité, diversifiée et demeurant néanmoins rapide.

Le chef, originaire d’Annecy et expert des herbes aromatiques, propose différentes formules comprenant des mets tels que le tartare de poisson fumé, le mignon de porc caramélisé ou encore le tiramisu du pays du Mont-Blanc.

Chaque recette est minutieusement élaborée par Marc Veyrat puis transmise à ses cuisiniers. Les fameux bocaux sont fabriqués le matin même de leur vente, garantissant une fraicheur des produits de premier ordre. Par ailleurs, les créations suivent le rythme des saisons, dans un souci de qualité des réalisations.

 

Bocal

 

Marc Veyrat, le parcours de l’excellence

Né en 1950 à Annecy, Marc Veyrat est issu d’un milieu rural, sa famille tenant autrefois des chambres et tables d’hôtes au cœur du Massif des Aravis. C’est lors des 6 kilomètres qu’il parcourait à pieds tous les jours pour se rendre à l’école qu’il apprit à découvrir les différentes herbes aromatiques.

L’auberge de ses parents aura été la plus grande source de son apprentissage, puisque après avoir échoué lors de ses formations au sein d’écoles hôtelières, il décidera d’ouvrir une auberge avec l’aide de sa sœur en 1978. Quelques années plus tard il revendra ses parts et rénovera une villa à Annecy pour y ouvrir L’Eridan avec laquelle il obtiendra ses 2 premières étoiles.

Le succès ne le quitte plus, il créé en 1992 L’Auberge de l’Eridan pour laquelle les réservations se font 6 mois à l’avance. Au fil des années, il gagne une nouvelle étoile ainsi que le titre de « Chef de l’année » en 1995.

La consécration arrive en 2003, puis en 2004, devenant le premier chef cuisinier à obtenir 20/20 au Gault et Millau. Continuant sur sa lancée, il créé en 2005 le restaurant Le Rolland Garros au cœur même du prestigieux Pavillon Fédéral face au Court Central.

Il ouvre en 2008 un fast-food bio sur les bords du lac d’Annecy, avant de freiner ses activités en 2009 pour cause de problèmes de santé. Le célèbre chef, toujours inégalé, revient finalement en 2013 en ouvrant la Maison des Bois sur ses terres natales. Il aborde alors un concept de gastronomie allié à l’accueil personnalisé.

 

Plat Veyrat

 

La réputation de Marc Veyrat n’est plus à faire, ce cuisinier autodidacte fait figure de modèle pour nombre de chefs. A ce titre, il sera l’invité du Mandarin Oriental à Genève du 28 octobre au 1er novembre.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !




Le Jobboard du luxe:

emploi luxe

Évènements à ne pas manquer:




Votre magazine papier Luxeee:

« »

Envoyer à un ami