Actualités Joaillerie & Horlogerie

Geneva Watch Days, le nouveau salon horloger.

geneva watch days

Suite à l’annulation des grands salons horlogers, Bulgari et différentes marques organisent un événement indépendant pour présenter leurs nouvelles créations, les Geneva Watch Days.

Mise à jour du 25.03.20 : En raison de l’épidémie de coronavirus en cours, les Geneva Watch Days annoncent leur re-programmation du 26 au 29 août 2020.

Une solution alternative dans un contexte instable.

Le risque de propagation du coronavirus pèse sur les salons horlogers cette année. Les éditions du Watches & Wonders Geneva (ex-SIHH) initialement prévue du 25 au 29 avril et de Baselworld, programmée du 30 avril au 5 mai à Bâle, ont été toutes deux annulées.



Dans ce contexte, plusieurs marques horlogères de luxe ont décidé d’organiser un événement indépendant. Les Geneva Watch Days devraient ainsi se dérouler du 26 au 29 avril, aux dates laissées vacantes par le SIHH. “La situation internationale qui a malheureusement provoqué l’annulation des salons horlogers Watches & Wonders ainsi que Baselworld ne doit pas pour autant pénaliser plus lourdement nos clients, nombreux à vouloir rencontrer les marques et planifier leurs achats en fonction des nouveautés horlogères”, a fait savoir Jean-Christophe Babin, Président-Directeur Général de Bulgari dans un communiqué.

Dès le mois de février, la Maison Bulgari avait par ailleurs annoncé ne pas participer à Baselworld. En effet, et au-delà des incertitudes liées au coronavirus, une partie des nouveautés 2020 de la marque avait d’ores et déjà été présentée lors de la LVMH Watch Week de Dubaï en janvier dernier.La maison horlogère a été la première à envisager des solutions alternatives alors même que les autres marques du groupe de luxe français (Zenith, Tag Heuer et Hublot) souhaitait maintenir leur participation. 

Pour autant, “l’événement Geneva Watch Days n’a pas vocation à se substituer sur le long terme aux foires historiques Geneva Watches & Wonders et Baselworld, mais présente une alternative efficace à plus petite échelle, compte tenu de l’évolution de l’environnement en 2020”, précisent les co-organisateurs. Il a par ailleurs comme objectif  de lutter contre le ralentissement observé dans l’industrie horlogère ces dernières années.

Un rassemblement sans salon ?

Ce salon d’un nouveau genre est organisé “dans le respect des conditions sanitaires les plus strictes telles que définies par les autorités cantonales et fédérales” et dans le respect  des décisions du Conseil Fédéral du 28 février 2020, interdisant la tenue d’événements regroupant plus de 1 000 personnes jusqu’au 15 mars, ainsi que des éventuelles recommandations à venir de l’OMS et du Conseil Fédéral. L’Etat de Genève, qui suit au plus près la situation sanitaire, a apporté son soutien à cette initiative.

Afin de respecter ces mesures, l’événement se tiendra directement dans plusieurs hôtels de Genève ainsi que dans les boutiques propres des exposants.

Parmi les marques participantes, on retrouve à ce jour Bulgari, Breitling, Ulysse Nardin, Girard-Perregaux, MB&F, De Bethune et Urwerk. Outre ces marques, nous sommes actuellement en discussions avancées avec plusieurs autres noms importants, dont Chopard et H. Moser & Cie., qui, nous l’espérons, seront confirmés très bientôt. Et quelques autres qui, j’en suis sûr, seront intéressés après avoir découvert notre initiative”, poursuit Jean-Christophe Babin.

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici