Actualités Cosmétiques & Parfums

« Les Fleurs du Déchet » récompensé aux Grands Prix Stratégies

etat libre d'orange parfum déchets

Faire du neuf avec du vieux ? Un concept qui a depuis bien longtemps fait ses preuves et qui s’applique également à la parfumerie avec la campagne « I AM TRASH : Les Fleurs du Déchet » récompensée ce mercredi 12 juin par les Grands Prix Stratégies de la Publicité 2019 dans la catégorie « Luxe ».

« The most wanted scent made from the unwanted »

« Une déclaration d’indépendance ». En lançant sa Maison de parfum État Libre d’Orange en 2006, Etienne de Swardt affichait d’emblée sa volonté de révolutionner la parfumerie traditionnelle en développant des concepts hors normes. Un vent de rébellion qui a visiblement séduit le fabricant d’arômes et de parfums Givaudan ainsi que l’agence Ogilvy Paris (Groupe WPP), co-concepteurs de la fragrance « I AM TRASH : Les Fleurs du Déchet ».

Les fleurs du déchet Etat Libre d'Orange
© Etat Libre d’Orange

La note d’intention ? Démontrer que la beauté est parfois là où l’on ne l’attend pas en imaginant une senteur conçue à partir des déchets de l’industrie de la parfumerie. Essences de pomme ou de rose absolue recyclées, résidus de cèdre de l’Atlas et de fraise gariguette…. Un parti-pris volontairement durable et une façon unique d’accommoder les restes, le tout mis en scène dans une campagne consacrée par le Jury Stratégies composé de grands noms de la création publicitaire.



Lancé début 2018, ce teasing vidéo s’est accompagné d’une campagne d’affichage dévoilée en fin d’année dernière. Intitulée « Made from Trash », elle visait alors à détourner – sous forme de collages – six anciennes créations promotionnelles d’Etat Libre d’Orange.

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici