Actualités Fashion & Accessoires

Gucci accélère son e-commerce en Chine avec le Luxury Pavilion.

Gucci logo

La maison italienne investit cette semaine la plateforme premium de la marketplace TMall, opérée par le géant du e-commerce chinois Alibaba.

Une stratégie digitale en mode crescendo.

©Alibaba TMall Luxury Pavilion

Cartier, Balenciaga, Kenzo ou encore Farfetch… et désormais Gucci. Alors que l’année 2020 aura vu un nombre croissant d’acteurs du luxe s’installer sur le Luxury Pavilion, c’est au tour de la griffe florentine de faire ses premiers pas sur l’e-store chinois fondé à l’été 2017 et désormais fort de plus de 200 maisons et marques de référence.

Pour cette implantation, Gucci a fait le choix de deux flagships distincts. Cette semaine, la marque inaugure ainsi un premier store autour de son offre Mode, alors qu’un second espace dédié à la Beauté et à la Parfumerie verra le jour en février prochain.

De quoi booster la stratégie digitale de Gucci, récompensé il y a quelques jours pour ses « trois années d’excellence digitale ». « Ces dernières années, Gucci a stratégiquement investi et cultivé une approche globale digital first incluant la mise en place d’un écosystème numérique dédié au marché chinois » souligne Marco Bizzarri, Président et CEO de Gucci, alors que la marque a lancé son site officiel en Chine en 2017.

Un luxe entre présence online et rapatriement local.

Avec cette initiative, Gucci entend bien cibler les nouvelles générations de consommateurs du luxe – digitally natives par essence – et, plus globalement, les 750 millions d’utilisateurs des différentes marketplaces du groupe Alibaba. Pour ce faire, la marque – très orientée vers le retailtainment – ambitionne de créer une expérience online sans-coutures, surfant sur la structure du Luxury Pavilion qui permet aux maisons de développer leur univers de marque au sein d’une interface relativement personnalisable.

Cette annonce intervient dans un environnement retail plus digital friendly que jamais alors que la baisse des flux internationaux et les mesures de distanciation sociale ont – encore – fait grimper les usages online tout en contribuant à un rapatriement considérable des achats au niveau national. Selon une récente étude menée par le cabinet Bain & Company, les dépenses liées à la consommation de produits de luxe en Chine continentale devraient ainsi connaître une hausse de +48%, soit environ 43,4 milliards d’euros, à l’issue de 2020.

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici