MENU

Gucci perd son procès en justice

3 février 2015 • Business • laurence

Le 30 janvier dernier, la marque Gucci a perdu le procès qu’elle avait intenté quelques mois auparavant contre la griffe de prêt-à-porter Guess. La maison de mode italienne l’accusait de contrefaçon et de concurrence déloyale.

 

Le Tribunal de grande instance donne tort à Gucci

Depuis plusieurs années, la maison de mode fondée par Guccio Gucci en 1921 intente de nombreux procès contre la marque Guess, l’accusant de copier son identité visuelle mais également son univers.

C’est auprès de la justice française que la griffe italienne a entamé son dernier procès, réclamant non moins de 55 millions d’euros de dommages et intérêts. Selon elle, la marque californienne aurait reproduit son iconique « G » sur des pièces telles que des portefeuilles ou encore des ceintures.

Le Tribunal de grande instance a cependant rendu son jugement en faveur de son concurrent, contraignant Gucci à payer 30 000 euros de frais de procédure. La maison de mode est quant à elle décidée à faire appel.

 

gucci guess

 

Gucci et Guess, un affrontement sans fin

C’est en 2009 que la maison Gucci intente son premier procès en Italie contre la marque Guess, l’accusant de calquer ses créations sur les siennes. En 2013, la cour de Milan donne elle aussi raison à son concurrent et décide de rejeter toutes les demandes de Gucci. Ayant décidé de faire appel, la maison de luxe italienne obtient justice en 2014, la marque Guess étant obligée de la dédommager.

En 2012, l’enseigne florentine remporte également un procès à New York pour les mêmes motifs, ainsi qu’à Nanjing, en Chine, en 2013.

 

La marque Gucci a récemment annoncé la nomination de son nouveau directeur artistique en la personne d’Alessandro Michele, ayant révélé sa première collection pour homme en janvier dernier.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !




Le Jobboard du luxe:

emploi luxe

Évènements à ne pas manquer:




Votre magazine papier Luxeee:

« »

Envoyer à un ami