Fashion & Accessoires

Hedi Slimane réclame 10 millions d’euros à Kering

Hedi Slimane n’en a pas fini avec Kering. L’ancien directeur artistique d’Yves Saint Laurent réclame la somme de 10 millions d’euros au groupe de luxe.

Hedi Slimane mène une nouvelle offensive judiciaire contre Kering

L’affaire n’est pas prête de se terminer. Depuis son départ de la Maison Saint Laurent, Hedi Slimane entretient ses relations avec Kering en justice.

Le tribunal a jusque là donné raison à l’ancien directeur artistique d’YSL. Le groupe Kering, propriétaire de la Maison, s’était vu condamné à verser 13 millions de dollars à Hedi Slimane en juin 2016.

En cause, une clause de non-concurrence levée par Kering à l’échéance du contrat du célèbre créateur. Le tribunal de commerce de Paris avait approuvé la requête de ce dernier.


Publicité


Mais Hedi Slimane ne compte pas en rester là. Il demande un versement de 10 millions d’euros à Kering. Une somme relative à la part variable de sa rémunération lors de sa dernière année à la tête de la direction créative d’YSL.

hedi-slimane-ysl

De plus, le créateur français de 47 ans demande à Kering d’appliquer un « pacte d’associés« . Un pacte censé lui octroyer quelques droits spécifiques, notamment d’information, en tant qu’actionnaire minoritaire d’Yves Saint Laurent.

Une affaire dans l’ombre du succès d’Yves Saint Laurent

Mis à part ce contentieux, tout va bien chez Saint Laurent. La Maison a remporté un franc succès lors de la Fashion Week de Paris le 27 septembre 2016.

L’occasion d’apprécier les premier travaux d’Anthony Vaccarello, nouveau directeur artistique de la Maison de mode. Son tout premier défilé a su séduire les partisans d’Hedi Slimane.

marque, luxe, couture

Une collection sexy aux inspirations des années 80 qui reste dans le style de l’ancien directeur créatif d’YSL.

Côté chiffres, Yves Saint Laurent se porte bien. La Maison de haute couture affiche une croissance organique en progression de 22% par rapport à 2015. Elle s’inscrit ainsi comme l’une des marques les plus rentables de Kering en 2016.

Romain


conference luxe paris




Send this to a friend