Actualités Fashion & Accessoires

Hermès : la cote du cuir

hermes paris logo

À travers une série de rapports d’analyse, le site de revente de produits de luxe Collector Square dévoile l’évolution de la cote des sacs emblématiques de la maison Hermès. Ces dernières années, quel modèle a enregistré la plus forte hausse sur le marché de la seconde main ?

Pour alimenter cette étude, Collector Square s’appuie sur le LuxePrice -index, un indice basé sur un échantillon représentatif de 300.000 ventes opérées par les maisons d’enchères les plus réputées, sur un historique de dix ans.

Le Birkin

Créé en 1984 suite à une rencontre entre Jean Louis Dumas, directeur artistique de Hermès, et Jane Birkin, le Birkin est un indémodable de la maison, très prisé des ventes en seconde main. Décliné en quatre tailles et en une multitude de matières et de couleurs, il représente, en volume, 20% des sacs Hermès vendus aux enchères… et 52% en valeur. La taille qui s’écoule le mieux ? L’une des intermédiaires, en 35cm.



Tous modèles confondus, le Birkin a vu son prix multiplié par trois entre 2006 et 2016 où le prix de vente moyen est alors estimé à 8.153 euros (pour un modèle en cuir, hors crocodile). Avec davantage de pièces disponibles sur le marché de la revente, les chiffres tendent à se stabiliser mais les modèles les plus rares – couleurs exclusives, cuirs exotiques – voient bien souvent leurs tarifs dépasser ceux du neuf. Le prix de l’exception.

Le Kelly

View this post on Instagram

Hypnotic Kelly #HermesFemme

A post shared by Hermès (@hermes) on

Né dans les années 30 et popularisé au milieu des années 50 grâce à Grace Kelly, le modèle existe en dix tailles et plus de cinquante coloris. Sur le marché de la seconde main, il représente, en volume, 24% des sacs Hermès vendus et 30% en valeur.

Tous types de Kelly confondus, le prix moyen de ce it bag a été multiplié par six en 11 ans, affiché en moyenne à 5.870 euros en 2016 sur le marché de l’occasion (hors crocodile). Si les coloris les plus rares et les éditions collector sont là encore les plus prisés, les modèles-gris-taupe de la marque (en version cuir classique) sont ceux qui se sont revendus le plus cher au cours de ces trois dernières années (8.802 euros en moyenne).

Le Constance

Créé en 1969, le Constance – identifiable par sa petite forme carrée agrémentée de la boucle H de la maison – fait un véritable retour en force. Rare, puisqu’il représente seulement 3% du volume des sacs Hermès vendus d’occasion, son prix de vente moyen a été multiplié par dix depuis 2006 !

Revendu pour moins de 1.000 euros entre 2006 et 2009, les prix n’ont dès lors cessé de grimper, boostés par la mise sur le marché par Hermès – en 2012 – de modèles de très haute qualité.

Envie d’en savoir plus sur le Luxe et le marché de la seconde main ? Découvrez notre Livre Blanc !

Mathilde





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici