Actualités Business

Hermès intègre la RSE à la rémunération de son CEO

hermes paris logo

En début de semaine, la griffe Hermès a annoncé que 10% de la rémunération variable de son CEO Axel Dumas se verrait désormais rattachée directement à l’atteinte d’objectifs de responsabilité sociétale et environnementale.

Un triptyque de leviers RSE

La décision – annoncée par la Maison lors de sa dernière assemblée générale – sera mise en pratique dès 2020, au regard de l’exercice 2019. Cette année, le montant total du variable perçu par Axel Dumas – lié aux résultats de l’année 2018 – atteint 1,6 million d’euros.

Alors que le groupe Hermès a enregistré une accélération de ses ventes durant le premier trimestre 2019, des informations obtenues par l’Agence France Presse font état de trois grands piliers RSE concernés par cette politique du 10%. «Le découplage entre la croissance de l’activité à taux et périmètre constants, et l’évolution de la consommation d’énergies industrielles» sera ainsi évalué, tout comme «les initiatives du groupe en faveur de l’égalité hommes-femmes».



artisanat de luxe

Impact énergétique, parité mais également investissement en matière de création d’emplois et de maillage au niveau local. En effet, le troisième objectif annoncé serait celui lié aux « actions prises en faveur de l’ancrage territorial du groupe en France et dans le monde, hors grandes villes», un point qui fait directement écho à la stratégie d’expansion actuellement appliquée par la Maison. Il y a quelques jours, Hermès inaugurait en effet « Les Ateliers de Fitilieu » (Isère), son 17ème site de production de maroquinerie français : alors que Guillaume de Seynes, Directeur Général de Hermès, revenait en novembre dernier sur les difficultés de recrutement au sein de certaines filières liées aux métiers du Luxe, ce nouveau pôle se dote ici également d’un centre de formation de 80 places. L’ouverture de sites de production Hermès a également été annoncée en Gironde, en Seine et Marne ainsi que dans l’Eure. Quant au site de Pierre-Bénite, dans la métropole lyonnaise, il devrait quant à lui voir son usine d’impression textile renforcée, boostée par la demande pour les célèbres soieries de la Maison qui ont enregistré une croissance de +2,5% au T1 2019.

Pour rappel, la « communauté », « la planète » et « les femmes et les hommes » constituent les trois principaux leviers d’action de la politique globale de développement durable de la Maison Hermès.

Mathilde





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici