Voyages & Hôtels

Un hôtel de luxe Marriott au pied de la cathédrale de Reims

Marriott inaugurera un hôtel de luxe à Reims en 2019. Une adresse prestigieuse qui accueillera les touristes au pied de la cathédrale Notre-Dame.

Un hôtel de luxe non loin de la cathédrale Notre-Dame de Reims

Reims abritera prochainement un hôtel de luxe imaginé par Marriott. Le groupe hôtelier américain a décidé d’investir les alentours de la cathédrale Notre-Dame, classé au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1991.

L’établissement prestigieux s’étendra sur une surface de 5 500 m². Il occupera les locaux de l’ancienne caserne des pompiers. L’hôtel de luxe de Marriott à Reims abritera 89 chambres et 17 suites. 2 salles de réunions ainsi qu’un espace de conférence, un bar-restaurant et un spa y seront également disposés.

Hôtel Marriott à Bruxelles / marriott.fr

La caserne des pompiers rémoise sera réhabilitée par l’agence d’architectes locale Thiénot-Ballan-Zulaica. Cette dernière avait été chargée de réaménager le parvis de la cathédrale Notre-Dame en 2008.


Publicité


Marriott souhaite implanter de nouveaux hôtels dans toutes les grandes villes françaises

L’ouverture prochaine d’un hôtel de luxe à Reims marque la stratégie de Marriott de s’implanter au sein des plus grandes villes françaises.

« Notre stratégie est de s’implanter dans toutes les grandes villes françaises et Reims en fait partie. L’atout principal de cet hôtel est son positionnement dans la ville », a confié au Figaro, Xavier Grande, vice-président du développement chez Marriott.

marriot hotel luxe reims
Hôtel Marriott à Bruxelles / marriott.fr

Depuis sa fusion avec Starwood en 2016, Marriott vise à accélérer son expansion à l’international. Le groupe hôtelier compte 30 enseignes à son actif dont Autograph Collection qui a d’ailleurs été retenue pour le projet rémois estimé à 20 millions d’euros.

Marriott dispose de 6 000 hôtels de luxe répartis au sein de 120 pays. Des hôtels qui ont permis au groupe de générer une croissance en hausse de 21% en 2016 avec un bénéfice net de 780 millions de dollars l’an dernier.

De quoi inquiéter ses principaux concurrents dont le français AccorHotel qui vise de plus en plus à affirmer sa présence sur le marché de l’hôtellerie de luxe.

Romain



newsletter luxe

emploi luxe

Send this to a friend