Hublot et les tatouages, un mariage atypique

À l’occasion de la Fashion Week, Hublot a annoncé sa collaboration avec Maxime Büchi. Le fondateur du salon de tatouage Sang Bleu London affirme sa singularité à travers des tatouages qui l’ont consacré comme une figure influente de la mode. Retour sur cette collaboration atypique.

Horlogerie et tatouages, l’association de deux mondes opposés

Maxime Büchi devient ambassadeur de la marque Hublot. Une personnalité qui incarne parfaitement la volonté de Hublot de fusionner avec les arts tout en associant des mondes que tout oppose, a priori.

Des dualités et des forces contraires qui se muent en de puissantes synergies.

 hublot sang bleu collaboration

Jean-Claude Biver, Chairman de Hublot parle de « la passion, ce moteur qui nous pousse à créer et à avancer. J’aime l’audace, le courage d’entreprendre et le parcours atypique de Maxime Büchi. Il a cru en ses rêves et s’est battu pour les réaliser ».

jean claude biver salon du luxe
Jean-Claude Biver, au Salon du luxe Paris, 2015

Il a également ajouté que « Maxime Büchi personnifie aussi l’innovation et le talent suisses qui s’exportent. Ses tatouages évoquent la tradition et les symboles d’appartenance. Derrière leurs messages codés, ils affichent une propension à s’affirmer et à oser se différencier. Ils fascinent ou dérangent, mais ne laissent personne indifférent. Hublot et Sang Bleu sont animés par des moteurs communs. »

sang bleu hublot

Surprenante et audacieuse, cette collaboration s’est exprimée à travers une sculpture de verre et de métal signée par l’artiste. Des formes singulières qui transposent spatialement les inspirations nées de la rencontre entre Maxime et la maison horlogère.
Exposée au cœur du pop-up Sang Bleu à Londres, elle esquisse un projet ambitieux et innovant qui verra le jour en avril prochain. Une montre « statement » qui symbolise une expérience au-delà du tatouage.

Maxime Büchi, un artiste passionné d’horlogerie

Graphiste et typographe formé à l’École cantonale d’art de Lausanne (ECAL), c’est le tatoueur Filip Leu qui a converti Maxime Büchi aux arcanes de cet art ancestral. Depuis, le natif de Lausanne a déménagé à Londres où il exprime ses talents artistiques à même la peau. « Le rapprochement de Sang Bleu et de Hublot est pour moi un “match made in heaven” dans la mesure où les deux projets, dans leurs domaines respectifs, représentent le plus haut niveau d’innovation technique et créative sans jamais compromettre la qualité de leur esthétique ».

Des dessins intradermiques porteurs d’histoires, de symboles ou de croyances. Vénéré, stigmatisé, sacré, populaire, incarnant un rite de passage ou marquant une appartenance à un groupe, le tatouage existe depuis la préhistoire. Une tradition que l’innovation inscrit dans le futur ».

« Sang Bleu et Hublot créent des ponts entre matériaux, techniques et cultures »

hublot buchi

« En tant que passionné d’horlogerie, j’ai toujours rêvé d’une telle collaboration, et je ne peux pas imaginer de plus belle opportunité pour développer encore plus loin mon champ créatif et la portée de Sang Bleu. Hublot et Sang Bleu ont pour caractéristique le principe de “fusion”, dans leur manière de créer des ponts entre matériaux, techniques et cultures ».

Recherches d'internautes:

  • hublot
  • Sang bleu
  • hubblot
  • sang bleu hublot price





emploi luxe

Envoyer à un ami