Automobiles & Moteurs

Un hydravion de luxe tout-terrain

petit avion luxe

Créé par les ingénieurs de SpaceshipOne – le vaisseau stratosphérique de Virgin Galactic – l’Icon A5 est un hydravion de luxe commercialisé à 189 000 $.

L’Icon A5, hydravion de poche unique en son genre

Muni d’un style fignolé au millimètre et d’un cockpit dernier cri, l’Icon A5 se présente comme un ULM révolutionnaire.

Cet hydravion de loisirs saura ravir les riches aventuriers de par son design, ses fonctionnalités et son aisance au pilotage.

cockpit 2016

L’Icon A5 peut être piloté par tout le monde ou presque. Un simple brevet baptisé Sport Pilots Licence suffira pour s’adonner aux sensations fournies par ce petit bijou de l’aviation. Un brevet attribué après un entraînement de 20 heures de vol.


Publicité


L’hydravion de luxe est en effet certifié par la Federal Aviation Administration (FAA) et classé dans la catégorie des Light sport aircrafts (LSA).

Doté d’un moteur de 100 ch, l’Icon A5 n’a besoin que d’une distance de 220 mètres pour décoller ou atterrir.

Image de prévisualisation YouTube

Alliés à sa puissance, ses 2,5 mètres de haut et ses 7 mètres de large lui permettent d’atteindre des pointes à 177 km/h.

Des voyages garantis sans accident

Se démarquant par sa légèreté et son élégance, l’Icon A5 devrait attiser l’intérêt des passionnés d’aviation désireux de voyager en toute sécurité.

Son train d’atterrissage escamotable permet de se poser sur tous les terrains imaginables (dans la limite du raisonnable) comme sur le tarmac d’un aéroclub ou sur un lac.

hydravion luxe transport

Son autonomie de 550 km est assez conséquente pour survoler de vastes paysages. De par sa taille il se montre facilement transportable sur une remarque et logeable dans un petit garage grâce à ses ailes rétractables.

Capable d’atteindre des hauteurs impressionnantes jusqu’à 3 000 mètres d’altitude, l’Icon A5 peut être alimenté via des carburants d’aviation ou de l’essence sans plomb.

Des investisseurs de renom

À l’origine de ce projet se trouvent quelques investisseurs reconnus dans l’univers des nouvelles technologies.

On citera parmi d’autres Éric Schmidt, président du conseil d’administration de Google et Phil Condit, ancien PDG de Boeing.

Des investissements qui ont permis à Icon de réunir environ 25 millions de dollars pour la création du concept.

Romain


conference luxe paris




Send this to a friend