Immobilier & Design Voyages & Hôtels

Les français, premiers acheteurs de biens de luxe à Londres

La capitale britannique est une destination de plus en plus attractive pour les investisseurs internationaux. Aujourd’hui, les français sont les plus nombreux à décider de faire l’acquisition d’une propriété londonienne.

 

5% des biens londoniens vendus à des français

Selon le réseau immobilier Knight Frank, de plus en plus de français choisissent de venir s’installer en plein cœur de la capitale du Royaume-Uni. Initialement quatrième nationalité à effectuer le plus grand nombre d’achats immobiliers à Londres, la France occupe désormais la première position (après la Grande Bretagne), représentant 5% des transactions immobilières.

L’hexagone se situe ainsi devant l’Italie et la Russie (4%), ainsi que devant les États-Unis et l’Inde (3%). A ce jour, la clientèle internationale représente 42% des opérations immobilières effectuées à Londres.

A l’inverse des investisseurs russes ou encore saoudiens, les acheteurs français font l’acquisition de biens qui deviendront leur résidence principale et non une propriété secondaire. Ceux-ci prêtent ainsi une attention toute particulière au secteur au sein duquel ils investissent, se tournant majoritairement vers les quartiers les plus prisés à l’image de South Kensington, Marylebone, Belgravia, Chelsea, Notting Hill ou encore Knightsbridge.


Publicité
SALON DU LUXE PARIS


« Ils choisissent des lieux pour leur dynamisme, une fiscalité du patrimoine facile, un droit du travail aisé » , explique Laurent Demeure, président de Coldwell Banker France & Monaco.

 

investissement immobilier luxe

 

Flambée des prix de l’immobilier à Londres

Malgré une légère stagnation des prix des biens immobiliers londoniens depuis le début de l’année, ceux-ci se sont passablement accrus au cours de 2014. Alors que la capitale britannique faisait déjà partie des villes les plus chères du monde, les prix ont subi une hausse de 13% l’année passée.

Dans le centre de Londres, la valeur de l’immobilier n’a gonflé que de 4,6%, soit la plus faible augmentation depuis plus de 5 ans.

Malgré des prix particulièrement élevés, les français continuent d’investir dans les secteurs les plus chers de la capitale. La plupart d’entre eux effectuent des achats s’élevant en moyenne à 3,2 millions de livres sterling, soit 4,4 millions d’euros, lorsque le prix moyen d’un logement à Londres se situe aux alentours de 428 000 livres.

Selon l’économiste Catherine Mathieu, les français n’hésiteraient pas à investir des sommes plus conséquentes dans l’objectif de réaliser une forte plus-value, en étant « confrontés à la cherté des locations et conscients de la croissance constante des prix de l’immobilier, en dépit de la crise » .

 

Le nombre d’investisseurs étrangers à Londres pourrait être amené à s’accroître au fil du temps, le maire de la ville souhaitant encore enrichir l’offre immobilière.

laurence

Amoureuse du bon goût et confidente des maisons de renom, Laurence analyse les défilés prêt-à-porter et décrypte les tendances. Voyageuse des temps modernes, Laurence s'occupe également des actualités Hôtels et Loisirs et Gastronomie... En savoir plus sur l'équipe.


conference luxe paris


newsletter luxe

emploi luxe

Send this to a friend