Business

Jérôme Lambert, nommé à la tête des opérations chez Richemont

richemont

Vendredi dernier, le groupe suisse Richemont a annoncé la nomination de Jérôme Lambert comme Responsable des opérations. Une promotion qui vise à rétablir l’ordre et le calme au sein du groupe après la démission de Georges Kern en juillet.

Un niveau de croissance semestriel impressionnant

Entre avril et septembre, le groupe suisse a accusé une croissance exceptionnelle. Selon le bilan des marques ‘IWC’ et ‘Cartier’ vendredi dernier, une hausse de 12% au niveau des ventes et un bénéfice net de 80% au cours du premier semestre ont été enregistrés. Cela dit, cet exploit ne pourra sûrement pas être réitéré sur l’ensemble de l’année puisque les ventes avant et après cette période, n’atteignent pas les mêmes performances.

Le départ de Georges Kern

La filiale horlogerie du groupe suisse a été frappée par la démission de son homme fort, Georges Kern, en juillet. Ce dernier est parti rejoindre Breitling, le concurrent direct de Richemont. Quelques mois après sa promotion, l’homme avait pour rôle de redresser l’entreprise qui avait traversé des difficultés. Il était chargé notamment de redynamiser les ventes des marques comme ‘Vacheron Constantin’ ou encore ‘Piaget’.
Les rumeurs planaient depuis un certain temps et laissaient supposer que le successeur de Georges Kern serait une personne externe au groupe. C’est finalement Jérôme Lambert, dans le groupe depuis 1996, qui a été choisi.


Le groupe Richemont lui attribuera également la gestion des marques d’horlogerie, mais il n’interviendra pas pour gérer les marques ‘Van Cleef & Arpels’ ainsi que ‘Cartier’. Ces dernières conserveront leur directeur actuel.
Le nouveau responsable des opérations de Richemont bénéficiera du soutien d’Emmanuel Perrin, promu au poste de responsable de distribution pour les horloges spécialisées.


Publicité


Catherine





livre blanc luxe


newsletter luxe

emploi luxe

Send this to a friend