Actualités Business

Kering poursuit sa croissance au premier trimestre 2019

kering

Après LVMH et L’Oréal, c’est au tour de Kering de partager ses résultats financiers sur le premier trimestre 2019.

Une nouvelle rythmique pour le chiffre d’affaires

Sur la période de janvier à mars, le groupe de Luxe – qui a ces jours-ci annoncé sa participation financière dans la reconstruction de Notre Dame de Paris -, a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 3,7 milliards d’euros. Si la croissance reste à la hausse avec +21,9% en données publiées et +17,5% en données comparables, elle témoigne cependant d’un ralentissement par rapport à l’ensemble de l’exercice 2018 qui avait été établi à +29,4%.

Gucci, leader incontesté

Gucci 2019
© Gucci

Sans surprise, la Maison Gucci contribue amplement à cette dynamique en signant une croissance de +20% en données comparables. Si ce chiffre témoigne d’un tassement face à la tendance de ces deux dernières années – +45% de croissance en 2017 et +37% en 2018 -, il reste néanmoins supérieur aux estimations faites par les experts.


Nouveau livre blanc


Selon un communiqué du groupe, cette performance est à la fois portée par « les collections permanentes et les nouveautés » et affiche notamment une belle progression en Asie Pacifique avec +35,3% des ventes. De façon globale, si les ventes de Gucci en wholesale ont progressé de plus de 16% sur ce trimestre, les ventes en boutiques en propre ont enregistré une hausse supérieure à 20%, boostée par une politique retail innovante, comme l’illustre le flagship Whooster ou le tout récent pop up connecté de la Maison florentine.

De légères nuances

Si les voyants semblent majoritairement au vert pour les autres Maisons du groupe – on notera notamment la très bonne performance de Saint Laurent, en hausse de +17,5% en données comparables -, Kering partage également quelques nuances.

Bottega Veneta signe ainsi un recul de -8,9% sur ce premier trimestre. La récente nomination du créateur Daniel Lee – faisant suite aux 17 années de Tomas Maier à la tête des collections -, pourrait ainsi re-dynamiser les ventes de la marque, dans les mois à venir, portée par de « premiers signaux très encourageants ».

Bottega Veneta
© Bottega Veneta

Une autre instable est à noter du côté des Manufactures Horlogères qui réalisent des « performances contrastées », à l’inverse du segment Joaillerie, en croissance « grâce au succès des créations de Boucheron, Qeelin et Pomellato ».

François-Henri Pinault, PDG du groupe Kering, a de son côté salué l’agilité du groupe ainsi qu’un « un très bon début d’année 2019, affichant une croissance une fois encore supérieure au marché ».

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici