Actualités Fashion & Accessoires

Kering : François-Henri Pinault baisse sa rémunération.

LOGO Kering

Face à l’impact économique majeur généré par la crise sanitaire en cours, le groupe de luxe prend des dispositions salariales.

Une diminution de salaire de -25%.

François Henri Pinault Kering
©Kering

Alors que Kering annonçait plus tôt dans la semaine le déblocage d’un fonds d’un million de dollars destiné à soutenir le système de santé américain dans la gestion de la pandémie, le géant français – qui possède les maisons Gucci, Saint Laurent, Bottega Veneta, Balenciaga, Alexander McQueen, Brioni, Boucheron, Pomellato, DoDo, Qeelin, Ulysse Nardin, Girard-Perregaux et Kering Eyewear – vient de communiquer sur la révision de la rémunération de son Président Directeur Général.

Ainsi, à compter du 1er avril et pour le restant de l’année 2020, François-Henri Pinault a « décidé de diminuer son salaire fixe de 25%« , une mesure validée par le Conseil d’administration de Kering. Le PDG, tout comme Jean-François-Palus, Directeur Général Délégué du groupe, a également annoncé renoncer à la totalité de sa rémunération variable annuelle au titre de l’année 2020.



« Le Conseil d’administration du groupe soumettra une politique de rémunération 2020 révisée au vote des actionnaires lors de la prochaine assemblée générale », précise le communiqué de presse de Kering qui a enregistré en 2019 un chiffre d’affaires de 15,8 milliards d’euros assorti d’une marge record.

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici