MENU
kering développement durable

Kering, naissance d’un partenariat avec la Fondation Nicolas Hulot

17 février 2015 • Business • laurence

Le groupe de luxe Kering poursuit son engagement dans le développement durable en initiant un nouveau partenariat avec la fondation Nicolas Hulot. Cette collaboration inédite concernera principalement l’exploitation des matières premières.

 

Nouvelle implication de Kering dans le développement durable

Depuis plusieurs années, Kering, groupe présidé par François-Henri Pinault, accompagne sa montée en gamme d’un engagement toujours plus poussé dans le développement durable. La firme s’est récemment illustrée grâce à un nouveau partenariat avec le London College of Fashion et compte au sein de son portefeuille de nombreuses griffes déjà impliquées dans cette problématique.

« Nous devrions publier pour la première fois cette année, avec un an d’avance, un compte de résultat environnemental (E-P&L) qui mesure l’impact de toutes les activités du groupe Kering sur l’environnement, tout au long de la chaîne d’approvisionnement » , a affirmé le porte-parole de la société. « Cela permettra de voir où sont les impacts les plus forts et de prendre les meilleures décisions pour limiter l’empreinte sur l’environnement » , a-t-il ajouté.

Aujourd’hui, le principal concurrent du groupe LVMH marque un nouveau tournant dans son engagement, engendrant un nouveau partenariat avec la Fondation Nicolas Hulot. L’institution devrait, dans un premier temps, apporter un regard sur le fonctionnement du groupe Kering, concernant l’exploitation des matières premières utilisées telles que l’or, le cuir ou encore les diamants en provenance des pays du Sud, tout en analysant leurs impacts environnementaux.

 

 

kering fondation nicolat hulot

 

Kering et la Fondation Nicolas Hulot, de nombreux projets à venir

Parmi les actions mises en place par ces deux entités, un pool d’entreprises devrait également voir le jour, ayant pour principale problématique l’approvisionnement des matières premières de façon éthique, allant au delà du secteur du luxe.

Deux axes essentiels ont déjà été définis. Le premier devrait naître en Europe et se développer autour de l’élevage bovin, mettant en lumière la traçabilité des articles façonnés en cuir, mais également des viandes et des produits laitiers.

Le second devrait être mis en place en Afrique et se déclinera autour de la thématique du coton biologique.

 

Les principaux enjeux autour desquels travaille la Fondation Nicolas Hulot sont la préservation de la biodiversité et le développement des populations locales.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !




Le Jobboard du luxe:

emploi luxe

Évènements à ne pas manquer:




Votre magazine papier Luxeee:

« »

Envoyer à un ami