MENU
vente sergio rossi

Séparation du groupe Kering et de Sergio Rossi

19 février 2015 • Business • laurence

Le groupe de luxe Kering a récemment déclaré vouloir se séparer de l’une de ses marques phares, Sergio Rossi. Les résultats du chausseur italien, en baisse depuis quelques années, seraient à l’origine de ce choix stratégique.

 

La griffe Sergio Rossi, cédée par Kering

Le processus de cession de la marque Sergio Rossi a déjà été enclenché par Kering. Ainsi, la griffe est désormais présentée par le groupe sous la forme de « 5 activités arrêtées, cédées ou en cours de cession » .

Après avoir procédé à une dépréciation de la valeur résiduelle du chausseur italien, à hauteur de 52 millions d’euros, le géant du luxe a déclaré que les parts qu’il détenait au sein du capital de l’enseigne allaient être mises en vente et que ses résultats ne sont d’ores et déjà plus intégrés aux comptes rendus du groupe.

 

sergio rossi kering

 

Sergio Rossi, des résultats en baisse

Après s’être très fortement développé au cours des années 70 et 80, multipliant les collaborations avec des designers de renom à l’image de Versace, ainsi que les ouvertures de nouvelles boutiques, le chausseur italien acquiert une renommée internationale. Il est racheté par le groupe PPR – ancêtre du groupe Kering – en 1999.

A la suite de son intégration au groupe de luxe, Sergio Rossi voit ses marges progresser de 10%. Ce n’est qu’à partir de 2005 que les ventes de l’enseigne commencent à stagner, passant de 99 millions d’euros en 2004 à 93 millions d’euros en 2013.

L’année 2014 scelle le destin de la maison, ses ventes ne s’élevant alors plus qu’à 83 millions d’euros.

 

En 2013, Sergio Rossi subit le départ de son directeur artistique, Francesco Russo. Cet événement aura des impacts significatifs sur l’évolution de la griffe.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !




Le Jobboard du luxe:

emploi luxe

Évènements à ne pas manquer:




Votre magazine papier Luxeee:

« »

Envoyer à un ami