MENU
hermes communication

Kiss the frog, quand la grenouille se transforme en sac à main Hermès

17 juillet 2014 • Business • laurence

La maison Hermès a mis en place une nouvelle application sur son site institutionnel, faisant la promotion de sa dernière ligne de sacs à main. Innovante, cette stratégie permet de découvrir avec second degré les différents modèles de maroquinerie de la collection printemps-été 2014. Pourtant, c’est par son manque de finitions que cette démarche interpelle.

 

Kiss the Frog, la nouvelle application d’Hermès

Hermès est l’une des plus anciennes maisons de luxe françaises, néanmoins l’enseigne travaille activement à conserver une image dynamique. Optant fréquemment pour une approche ludique lors de ses différentes campagnes de communication, la griffe tente de produire des supports aussi pétillants que sophistiqués, mettant en avant les produits et le savoir-faire de l’enseigne.

Avec sa nouvelle application, Kiss the frog, Hermès décline l’univers des contes de fées pour faire découvrir à ses clients sa nouvelle collection de sacs à main. Présente sur le site institutionnel de la maison, lesailes.hermes.com, elle montre aux visiteurs une dizaine de grenouilles se succédant sur la page. En cliquant sur l’une d’entre elles, l’internaute verra l’animal se transformer en un sac à main.

Pour s’offrir un aperçu complet de la collection, les visiteurs devront cliquer sur chacune des grenouilles, ayant, comme dans les contes, la surprise d’assister à la transformation de l’amphibien. Ainsi, le suspens est conservé jusqu’à la fin de l’application, les utilisateurs ne sachant pas quel modèle de sac s’affichera sous leurs yeux. Le système de répétition s’avère néanmoins contraignant, la magie s’estompant peu à peu au fil des transformations.

 

défaut kiss the frog

 

 

La nouvelle application d’Hermès, top ou flop ?

Si la nouvelle application mise en ligne sur le site institutionnel d’Hermès interpelle par son originalité, elle manque cependant d’aboutissement.

Christophe Lemaire, le directeur artistique de l’enseigne, avait présenté lors de son défilé printemps-été 2014 une nouvelle collection inspirée de la jungle et de la nature. La couleur verte y était donc prédominante, se déclinant également sur les accessoires tels que les sacs à main. Les modèles iconiques et intemporels de la marque, à l’instar du Victoria ou du Kelly, ont eux aussi adopté cette nuance estivale le temps d’éditions limitées. Par la suite, c’est tout naturellement que l’imaginaire véhiculé par ce coloris a conduit les communicants d’Hermès à travailler sur le thème du conte de fées et de la grenouille. Le nouveau jeu mis en ligne par la marque est donc en cohérence avec ses produits et sa démarche.

Cependant, il est possible de constater quelques défauts techniques. Les mouvements des images restent saccadés et manquent de fluidité dans leur enchainement. La qualité des images laisse quant à elle à désirer. Floues et pixelisées, elles peuvent donner l’impression aux participants d’avoir été travaillée à la va-vite. Par ailleurs, le processus peut vite lasser, le jeu manquant de fantaisie. Bien que ne présentant qu’une dizaine de modèles, l’application révèle quelques longueurs et ne réserve pas assez de surprises aux visiteurs.

Enfin, bien que l’initiative d’une telle stratégie digitale soit positive, celle-ci ne semble pas aboutie. Hormis le fait de mettre les nouveaux modèles de maroquinerie d’Hermès en avant, le jeu manque de suspens. L’utilisateur, quant à lui, peut être frustré de se confronter à un univers si réduit, le nom Kiss the frog laissant entrevoir un univers fantastique et sarcastique ici absent. Il ne retire, en outre, aucun bénéfice de sa participation.

Au vu des innovations perpétuelles observées dans la sphère digitale ces dernières années, cette application réalisée par l’agence WCP n’est pas à la hauteur des attentes que l’on pourrait avoir de la part d’une telle maison. D’autre part, l’expérience utilisateur (au cœur des préoccupations des acteurs du luxe) est limitée, on la qualifie même aisément d’inexistante, trait marquant d’un manque de recherche et d’aboutissement dans la création de cette application

 

L’application Kiss the Frog ne comporte pas de liens vers le site e-commerce d’Hermès, les visiteurs se prêtant au jeu devant ainsi mémoriser le nom des sacs pour les retrouver sur la boutique en ligne. Si la mise en place d’un tel jeu est encourageante, son utilisation s’avère très décevante.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !




Le Jobboard du luxe:

emploi luxe

Évènements à ne pas manquer:




Votre magazine papier Luxeee:

« »

Envoyer à un ami