MENU
liquidation judiciaire

Liquidation du géant du yachting, Rodriguez Group

6 août 2014 • Business • laurence

La société de yachts de luxe, Rodriguez Group, a été placée en liquidation judiciaire par le Tribunal de Commerce de Cannes suite à une succession de dettes devenues trop importantes. L’augmentation des ventes de yachts d’occasion au dépend de modèles neufs aurait contribué à la baisse du chiffre d’affaires de l’enseigne.

 

Fin du géant Rodriguez Group

Fondée en 1972 par Gérard Rodriguez, l’entreprise du même nom arrive aujourd’hui au bout de son parcours. Placée en redressement judiciaire en janvier dernier, l’enseigne n’a pas attiré les investisseurs et est aujourd’hui placée en redressement judiciaire.

En décembre dernier, Rodriguez Group avait annoncé un chiffre d’affaires consolidé de 56,7 millions d’euros, un montant insuffisant en baisse de 27% et entrainant une perte de 18,5 millions d’euros. L’entreprise de yachts de luxe avait par ailleurs contracté une dette d’un montant de 96,5 millions d’euros, que son plan de sauvegarde, mis en œuvre dès 2010, n’a pas réussi à éponger.

En réponse aux trop grosses difficultés rencontrées par la firme, le Tribunal de Commerce de Cannes a ordonné la cessation d’activité de Rodriguez Group ainsi que de sa filiale SNP Boat Service. La filiale Camper & Nicholsons, spécialisée dans les charters et le courtage et affichant quant à elle des résultats satisfaisants, a pu être préservée.

 

liquidation judiciaire

 

Les bateaux d’occasion, talon d’Achille de Rodriguez Group

Depuis quelques années, Rodriguez Group avait développé la revente de bateaux d’occasion, cette stratégie devant encourager les amateurs de yacht à se tourner plus facilement vers de nouveaux modèles et à se séparer de leur ancien navire.

Contrairement aux attentes de la firme, les navires de luxe de seconde main ont été difficiles a écouler et se sont accumulés. Suite à ces évolutions Rodriguez Group n’a réussi à engendrer un chiffre d’affaires que de 15,7 millions d’euros au premier semestre de son exercice fiscal 2014, avec une diminution de 25,9%.

 

La société Rodriguez Group proposait également des activités de services telles que l’entretien des yachts ou leur gestion. Les ventes engrangées par ce secteur d’activité n’ont pas été suffisantes pour sauver l’entreprise.

Recherches d'internautes:

  • Rodriguez Group Liquidation

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !




Le Jobboard du luxe:

emploi luxe

Évènements à ne pas manquer:




Votre magazine papier Luxeee:

« »

Envoyer à un ami