Business

Le succès des services de location de produits de luxe en Chine

L’emprunt de produits de luxe est un marché en plein développement au sein de l’Empire du Milieu. Des services innovants notamment favoriser par des systèmes de paiement simplifiés.

Les chinois séduits par les services de location

Les chinois sont avides de produits de luxe. Ils sont en effet les plus demandeurs des créations de grandes Maisons de mode et autres marques prestigieuses. Toutefois, tous ne présentent pas les moyens financiers pour s’offrir une création d’excellence.

Pour pallier cette problématique, des sociétés ont eu l’idée de développer des applications de location 2.0. Des services permettant de louer des produits de luxe. En Chine, il est par exemple possible de louer un sac Chanel pour 99 yuans par jour soit 13 euros.

luxe chine conference
marketing-chine.com

Si les consommateurs chinois sont d’habitude plus enclins à acheter des produits neufs, les notions de partage et de location semblent les séduire de plus en plus.


Publicité


Le marché chinois du partage aurait en effet représenté près de 450 milliards d’euros en 2016. De quoi donner des idées aux entrepreneurs souhaitant se faire une place sur le marché de l’Empire du Milieu.

Des services de partage favorisés par des modes de paiement innovants

Si les applications de location rencontrent un tel succès en Chine, c’est avant tout du fait de leur simplicité et leur rapidité. Des critères favorisés par la montée en flèche des sociétés de paiement mobile à l’instar d’Alipay et WeChat.

virtual reality

Ainsi, acheter en ligne en Chine n’a jamais été aussi aisé. Alipay et WeChat ne cessent de proposer des services innovants pour faciliter les modes de paiement. Alibaba (propriétaire d’Alipay) a par exemple développé un système permettant aux adeptes de réalité virtuelle de payer d’un simple hochement de tête.

Une façon d’améliorer davantage l’expérience client grâce au concept d’Alibaba baptisé VR Pay. À voir si ces applications trouveront un succès similaire dans le reste du monde.

Romain





livre blanc luxe


newsletter luxe

emploi luxe

Send this to a friend