Actualités Cosmétiques & Parfums

L’Oréal enregistre la plus forte croissance de sa décennie.

LOGO L'OREAL

Le géant de la beauté partage des résultats records pour son exercice 2019.

Une performance inédite.

Il n’y a pas que pour LVMH que l’année 2019 aura été celle de tous les records. Avec une hausse de +8% à données comparables, L’Oréal signe en effet une année remarquée, indiquant même clôturer la décennie avec sa « meilleure année de croissance depuis 2007 ». À l’issue de l’année écoulée, le groupe aura ainsi engrangé un chiffre d’affaires estimé à quelques 29,87 milliards d’euros et enregistré une marge d’exploitation exceptionnelle de 18,6%.

« L’année 2019 est marquée par une belle progression de nos résultats. La forte croissance de l’activité et l’augmentation de la marge brute, conjuguées à une baisse du poids des frais de fonctionnement, nous ont permis à la fois d’investir davantage dans nos marques et d’améliorer notre rentabilité, souligne Jean-Paul Agon, Président Directeur Général de L’Oréal. Cette année encore, la force du business model équilibré de L’Oréal porte ses fruits. C’est à la fois la présence universelle de L’Oréal qui couvre tout le marché de la beauté, associée à des équipes talentueuses partout dans le monde, qui permet au Groupe de continuer d’afficher une croissance profitable et pérenne, et de conforter à nouveau sa position de leader du marché de la beauté. » 



Le Luxe à la hausse.

Si toutes les Divisions affichent des résultats honorables – avec notamment une performance « historique » de la Cosmétique Active – , L’Oréal Luxe tire son épingle du jeu avec un chiffre d’affaires supérieur à 11 milliards d’euros. Au sein de celle-ci, les marques Lancôme, Yves Saint Laurent et Giorgio Armani affichent toutes une progression à deux chiffres. Le rachat des marques Mugler et Azzaro ou encore l’accord de licence pour le développement futur d’une ligne de Beauté signée Prada devraient encore venir renforcer la puissance de ce portefeuille dans les mois à venir…

Des contrastes géographiques.

Si le Travel Retail poursuit une belle dynamique avec une progression de +25,3%, L’Oréal souligne les performances contrastées de ses activités selon les zones géographiques. L’Amérique du Nord est par exemple « impactée par la contre-performance dans le maquillage » là où la zone Asie Pacifique s’affiche comme un périmètre leader tiré par la Chine. À l’image de Burberry, L’Oréal annonce néanmoins des turbulences liées à l’épidémie de coronavirus. « Ce contexte impactera momentanément le marché de la beauté dans la région et par conséquent nos affaires en Chine et au Travel Retail Asie, même s’il est encore trop tôt pour l’évaluer » indique le groupe tout en s’estiment « confiant » pour les mois à venir.

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici