Actualités Joaillerie & Horlogerie

Louis Vuitton met la main sur un diamant de plus de 500 carats.

Louis Vuitton Lucara diamant

Pour la seconde fois cette année, Louis Vuitton obtient un diamant d’exception, le «Sethunya».

Un diamant brut blanc

Il s’appelle «Sethunya», qui signifie «fleur» en Setswana. Louis Vuitton s’offre un diamant brut blanc de 549 carats – âgé d’un à deux milliards d’années – découvert dans la mine de Karowe au Botswana, détenue par Lucara.

Avec « une provenance clairement établie » et « la suppression des intermédiaires dans un marché souvent occulte », Louis Vuitton ambitionne ainsi d’offrir à sa clientèle une « expérience de haute joaillerie véritablement inédite » comme le souligne Michel Burke, PDG de la griffe.



Un prix encore inconnu

C’est donc la deuxième fois que Louis Vuitton collabore avec Lucara, après «Sewelô», un diamant exceptionnel de 1 758 carats. Le prix d’achat de cette nouvelle pierre sera fixé au plus tard dans le courant du quatrième trimestre 2021. Ce dernier se basera « sur le résultat poli estimé, déterminé par les technologies de numérisation et de planification de pointe de HB (ndlr. entreprise partenaire de fabrication) , avec un montant payé sur les ventes réelles réalisées par la suite, moins les frais et le coût de fabrication ».

Crédit à la une : ©Louis Vuitton par Philippe Lacombe

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici