Actualités Joaillerie & Horlogerie

Louis Vuitton acquiert le second plus gros diamant du monde.

plus gros diamant louis vuitton

La Maison Louis Vuitton a dévoilé son nouvel achat : le second plus gros diamant du monde.

La légitimité de Louis Vuitton dans la haute joaillerie.

Il y a quelques jours, Louis Vuitton présentait à de potentiels clients un incroyable diamant brut de 1 757,65 carats, soit un peu plus de 350 grammes. Un nouveau coup d’éclat en joaillerie pour LVMH, la maison mère de Louis Vuitton, après le rachat de Tiffany & Co pour 16,2 milliards de dollars en fin d’année 2019 et le lancement du premier salon horloger du groupe la semaine dernière.

L’acquisition de ce diamant est une première pour la griffe de luxe qui n’a jamais acheté de pierre brute sans l’avoir pré-vendue. Extraite de la mine de Karowe à Letlhakane au Botswana en avril 2019, cette dernière a été nommée Sewelô (« Trouvaille rare » en tswana). Elle sera transformée à Anvers par l’entreprise HB qui sera chargée de la taille, du polissage et de sa transformation en plusieurs pierres précieuses. Cette gemme brute est une pierre de spéculation, entièrement recouverte d’une fine couche de carbone noire, empêchant de voir l’intérieur. En l’achetant, Louis Vuitton parie sur sa qualité ainsi que sa pureté.

C’est la deuxième plus importante découverte de diamant après celle du Cullinan et ses 3 106 carats (621,2 grammes) en 1905, en Afrique du Sud. La pierre avait été alors transformée en neuf diamants destinés aux Joyaux de la Couronne britannique.

Une collaboration inattendue.

Louis Vuitton a ici noué un partenariat inédit avec le groupe canadien d’extraction Lucara Diamond Corp, société d’exploration minière et d’exploitation de diamants, propriétaire de la mine Karowe et de la manufacture anversoise HB Company.

Lucara Diamond, conserve un intérêt de 50% de la valeur des pierres qui seront obtenues à partir de Sewelô. 5% des revenus seront réinvestis pour financer des projets communautaires en faveur de la population locale au Botswana.

Michael Burke, directeur général de Louis Vuitton, n’a pas souhaité communiquer le prix de cette acquisition qui devrait peser plusieurs millions. En septembre 2017, Lucara Diamond vendait au joaillier britannique Laurence Graff le diamant brut Lesidi La Rona, découvert en 2015. Les 1 109 carats bruts avaient alors fait l’objet d’une transaction pour la coquette somme de 53 millions de dollars.

Crédit à la Une : © Louis Vuitton.

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici