Business

Le Luxe : un des seuls bons élèves du commerce en France

Le luxe est un des seuls marchés à avoir présenté un excédant commercial en France en 2016. Une tendance qui confirme que le savoir-faire français jouit toujours d’une importante notoriété dans le monde entier.

Le luxe amoindrit le déficit commercial de l’État français

L’année 2016 a marqué une hausse du déficit commercial de la France. Parmi les différents marchés de l’Hexagone, celui du luxe fait office d’exception.

sac luxe 2016

Il est en effet l’un des seuls à avoir affiché un excédant commercial l’an dernier. Une tendance due aux exportations en hausse de 4,5% en 2016, à hauteur de 45,3 milliards d’euros.

Un point positif parmi les nombreux résultats négatifs du commerce français en 2016. Des résultats que constatent Matthias Ferkl, secrétaire d’État au Commerce extérieur. “2016 a été une année compliquée pour notre commerce extérieur”, a-t-il reconnu.


Publicité


La France peut néanmoins continuer de compter sur des ventes importantes de ses produits de luxe à l’international. Des chiffres qui confirment que l’Hexagone fait office de pays du luxe par excellence.

La France impactée par une baisse conséquente du tourisme

La France a souffert d’une baisse de ses exportations à hauteur de -0,6% en 2016. Des exportations qui avaient pourtant augmenté de 4% en 2015.

Une diminution freinée par une reprise des exportations françaises sur le dernier trimestre 2016, ainsi qu’une stagnation des importations.

Les moteurs habituels du commerce français n’ont pas été aux rendez-vous en 2016. En cause, les retards des fournisseurs ayant décalé les livraisons d’Airbus, ainsi qu’une mauvaise saison agricole, impactant la vente de céréales.

L’Hexagone a également souffert de la baisse du tourisme sur son territoire à la suite des attentats ayant frappé la France ces dernières années. Le marché du luxe s’en est lui même senti impacté avec la diminution de la venue des chinois à Paris.

maroquinerie hermes 2016

“Près de 60 % de la dégradation de l’excédent des services s’explique par le repli marqué de l’excédent des voyages”, a indiqué Matthias Ferkl.

L’objectif fixé par François Hollande de remettre à zéro la balance commerciale n’a donc pas été atteint. À voir quels seront les derniers chiffres fournis par le gouvernement avant les élections présidentiels de 2017.

Romain





livre blanc luxe


newsletter luxe

emploi luxe

Send this to a friend