Actualités Business

Quels produits sont les plus touchés par la fraude online ?

forter etude

Les fêtes de fin d’année constituent une période animée en termes d’échanges marchands sur les plateformes internet. Une manne pour l’économie locale et internationale, mais aussi un terrain d’action privilégié pour les fraudeurs. Dans ce contexte, le cabinet américain Forter – spécialisé dans l’implémentation de solutions de lutte anti-fraude – dévoile les six segments de marché les plus ciblés online.

Les Souliers et les pièces d’Horlogerie de luxe

En tête des marques les plus traquées figurent Louboutin et Balenciaga envers lesquelles les attaques ont littéralement doublé ces derniers mois selon le cabinet Forter. Du côté des montres de luxe, la Tissot Collection a quant à elle enregistré des attaques en ligne 2,5 fois supérieures à la « normale ».

Les consoles de jeu

… avec une appétence particulière pour les éditions limitées – donc plus rares sur le marché – telles que la PS4 Spiderman ou encore la Xbox Minecraft.



Le prêt-à-porter saisonnier

Les articles d’hiver constituent une cible privilégiée, qu’il s’agisse de pièces haut de gamme ou non. Au total, ce segment de marché représente l’un des plus importants au regard du manque à gagner directement lié à la cybercriminalité.

Les cartes cadeaux

Grands bestsellers des périodes de fêtes, les cartes cadeaux font partie des articles les plus visés par les malfaiteurs online. Avec, là encore, un focus particulier sur les cartes donnant accès à des articles de gaming.

L’alcool

Les produits les plus visés ? La tequila silver et le cognac. Le cabinet Forter insiste sur le fait que le segment des boissons et de la gastronomie constitue un marché dont l’implantation online est relativement récente, rendant de fait les marques particulièrement vulnérables.

Les vols en last minute

Les offres promotionnelles proposées par les voyagistes et les compagnies aériennes online font l’objet de nombreuses attaques. Selon Forter, le caractère éphémère de ces ventes et l’afflux majeur d’internautes font de ces plateformes des targets facilement identifiables.

L’étude menée par le cabinet revient du reste sur les critères privilégiés par les fraudeurs. A l’attrait du produit sur le marché s’ajoute par exemple la valeur initiale de la marchandise. Ainsi, dans le cas des pièces de Luxe, les souliers constituent des objets jugés de « valeur moyenne » par rapport à d’autres articles du secteur. Ce positionnement tarifaire les rendraient, toujours selon Forter, plus vulnérables dans la stratégie de surveillance des Maisons. Quant aux cartes cadeaux, c’est bien leur « facilité d’obtention » et leur propension à délivrer une « gratification immédiate » qui susciteraient les plus malhonnêtes des convoitises.

Fraude, contrefaçon, revente… Comment le Luxe peut-il s’organiser contre ces attaques en faisant appel à l’intelligence artificielle et notamment à la Blockchain ? Un sujet plus d’actualité que nous vous invitons à découvrir au sein de notre livre blanc dédié aux Nouveaux Visages du Luxe avec l’intervention de Jean-Marc Bellaiche, Senior Vice President de Tiffany & Co et en charge du développement commercial chez l’expert Blockchain Arianee.

Mathilde





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici