Business

Luxottica en pleine forme en amont de sa fusion avec Essilor

luxottica vente

Luxottica vient de dévoiler ses chiffres pour le premier trimestre 2017. Les résultats affichés par le groupe italien sont en hausse. De bonne augure à la veille de sa fusion avec le français Essilor.

Des ventes en hausse pour Luxottica au premier trimestre 2017

Luxottica affirme sa place en tant que leader mondial des lunettes haut de gamme. Le groupe italien a en effet annoncé une hausse de son chiffre d’affaires de 5,2%, à hauteur de 2,38 milliards d’euros au premier trimestre 2017.

luxottica

Des chiffres convaincants qui s’inscrivent dans la lignée du bénéfice net de Luxottica communiqué pour 2016. Le groupe avait en effet affiché une hausse de 5,8% de son bénéfice net l’an dernier malgré une régression en milieu d’année.

L’entité menée par le directeur général Massimo Vian a notamment bénéficié d’une hausse des ventes de ses marques en Europe et en Amérique Latine. Les deux continents présentaient un environnement favorable en matière de taux de change.


Publicité


L’Amérique du Nord reste le principal marché de Luxottica

Parmi les marques de lunettes appartenant à Luxottica, Ray Ban a su tirer son épingle du jeu. La célèbre marque de lunettes de soleil continue d’être appréciée dans le monde entier à l’instar de l’Amérique du nord, premier marché de Luxottica.

Le groupe italien y a en effet réalisé 60% de son chiffre d’affaires au premier trimestre 2017 contre 20% en Europe et 13% en Asie-Pacifique.

luxottica

Le Président exécutif Leonardo Del Vecchio et le directeur général Massimo Vian ont confirmé leurs bonnes prévisions pour 2017. Il prévoient par ailleurs pour 2018 « une accélération tant du chiffre d’affaires que des bénéfices », en estimant que « la croissance des bénéfices serait le double de celle du chiffre d’affaires ».

De quoi être ambitieux à la veille de la fusion de Luxottica avec Essilor, leader mondial des verres ophtalmiques. Les deux entités ne feront qu’un d’ici la fin de l’année 2017 et présenteront une capitalisation boursière de 50 milliards d’euros.

Romain


conference luxe paris




Send this to a friend