Actualités Fashion & Accessoires

LVMH rachète Birkenstock.

lvmh logo

Le géant du luxe met la main sur la marque allemande de souliers.

Birkenstock : un pied dans le luxe.

Birkenstock LVMH

Qu’on les aime ou qu’on les abhorre, les Birkenstock ont su se frayer une place de choix dans les garde-robes. Modèles mixtes, design orthopédique, patrimoine de marque, conception 100% made in Germany… Autant d’atouts qui ont séduit le fonds d’investissement L Catterton et la Financière Agache contrôlée par la holding familiale de Bernard Arnault.

Par voie de presse, les deux entités rattachées à LVMH font ainsi état d’une prise de participation majoritaire alors que les frères Christian et Alex Birkenstock restent actionnaires de la marque fondée à la fin du 18ème siècle. Si les détails de la transaction n’ont pour l’heure pas été dévoilés, la presse allemande se fait l’écho d’une valorisation à quelques 4 milliards d’euros alors que la griffe – basée à Linz am Rhein, en Rhénanie-Palatinat – a enregistré en 2020 des performances « jamais atteintes au cours de ses 250 ans d’histoire », conséquence d’une année pandémique où la quête de confort s’est manifestée comme l’une des grandes tendances mode.

Un soutien envers un « important potentiel de croissance » selon Bernard Arnault.

Face à ces résultats records, Birkenstock a récemment amorcé une série d’investissements destinés à booster la capacité de production de ses 13 sites basés outre-Rhin. L’arrivée du géant du luxe au capital devrait encore venir accélérer cette stratégie avec pour ambition de « faciliter une croissance plus forte sur les marchés de croissance futurs tels que la Chine et l’Inde« , comme le souligne un communiqué. « En Europe et en Amérique, Birkenstock étendra encore sa position de leader sur le marché en investissant dans les sites allemands et en développant ses opérations de production, de logistique et de vente » précisent les parties-prenantes tout en mentionnant l’expansion de l’écosystème digital et e-commerce de la marque.

L’entrée dans le giron LVMH devrait également favoriser les collaborations entre Birkenstock et les maisons du groupe alors que le chausseur allemand surfe sur le co-branding et les éditions limitées depuis une dizaine d’années afin de capter de nouvelles générations de consommateurs.

Birkenstock emploie actuellement 4.300 employés – dont 95% sont basés en Allemagne – et distribue ses modèles dans plus de 100 pays à travers le monde.

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici


Choix de consentement - Cookies