Actualités Business

LVMH serait-il en passe de créer sa blockchain ?

lvmh-logo

Nous vous en parlions à l’occasion du dernier Salon du Luxe Paris et dans notre récent Livre Blanc, la blockchain fait partie des nouveaux leviers technologiques capables d’influer sur les mécanismes d’authentification et de traçabilité indissociables de l’écosystème du Luxe. Et selon des informations venues d’outre-Atlantique, LVMH serait déjà bel et bien investi dans un projet du genre.

Louis Vuitton et Dior en test and learn

Dernier défilé Dior Maria Grazia Chiuri
Le dernier défilé Automne/Hiver 2019-2020 de Christian Dior
© Dior

L’annonce – qui n’a pour l’heure pas été confirmée par le groupe – nous vient du site spécialisé Coin Desk basé aux Etats-Unis : LVMH œuvrerait depuis plus d’un an à l’élaboration d’une blockchain maison. L’initiative n’en serait d’ailleurs pas à ses balbutiements puisque, selon ces mêmes indiscrétions, elle pourrait bien être mise en application dès la fin du premier semestre 2019.

Portée par une équipe en interne et soutenue par un partenariat avec les entreprises ConsenSys et Microsoft Azure, la solution – développée sur la plateforme Quorum appartenant au groupe financier JP Morgan – se concentrerait dans un premier temps sur les produits des marques Louis Vuitton et Christian Dior. Baptisée AURA, cette dernière pourrait ensuite être étendue à tout ou une partie des 70 Maisons appartenant au géant du Luxe.



La blockchain, une opportunité pour le Luxe

Grâce à son procédé de stockage et de transmission des données basé sur le partage sans intermédiaires, la blockchain est l’un des outils privilégiés dans la lutte contre la contrefaçon.

En délivrant un certificat d’authenticité numérique réputé infalsifiable, elle permet notamment de créer une fiche d’identité propre à chaque produit, assurant ainsi sa traçabilité. De l’acte d’achat à une potentielle revente en passant par d’éventuelles réparations susceptibles d’impacter la valeur de l’objet, le moindre détail peut alors être consigné.

Pouvant potentiellement être reliée au CRM des marques, la blockchain offre du reste de nombreuses possibilités en terme de marketing automation, permettant notamment de fidéliser la clientèle en post-achat. Une manne, également, pour les acteurs du Luxe désireux d’initier un premier contact RGPD friendly avec les consommateurs ayant eu accès à leurs produits par des circuits hors de leur spectre, à commencer par le marché de la seconde main

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici