Business

Bernard Arnault souhaite investir davantage aux États-Unis

pdg lvmh

Donald Trump a reçu Bernard Arnault et son fils Alexandre au sein de l’emblématique Trump Tower de Manhattan lundi 9 janvier 2017. Le PDG de LVMH a confié au nouveau Président des USA vouloir investir davantage au pays de l’Oncle Sam.

Bernard Arnault créera de nouvelles usines aux États-Unis

La première visite de Bernard Arnault à Donald Trump en 2017 a d’ores et déjà été fructueuse. Le Nouveau Président des États-Unis a été ravi d’apprendre que le PDG de LVMH envisageait d’investir aux USA dans les prochaines années.

lvmh capital hermes

Bernard Arnault souhaite en effet implanter de nouveaux sites de production en Caroline du Nord et au Texas. Le troisième homme le plus riche de France envisage également d’étendre son usine en Californie.

Une usine Louis Vuitton implantée depuis 25 ans au sein de la ville californienne de San Dimas, qui devrait s’agrandir en fonction du nombre de recettes enregistrées par LVMH dans les années à venir.


Publicité


Les ambitions de Bernard Arnault séduisent Donald Trump

Les potentiels investissements de LVMH aux États-Unis sont en totale adéquation avec la politique économique envisagée par Donald Trump.

Le nouveau Président des USA avait en effet affiché son ambition de miser sur une politique protectionniste en amont de son élection en novembre 2016. Une politique qui amène les marques et les groupes de luxe à miser sur une production accrue sur le territoire américain afin d’esquiver les taxes sur l’importation.

De par cette visite, Bernard Arnault affiche d’emblée son désir de collaborer avec l’un des hommes les plus puissants de la planète. Le PDG de LVMH était par ailleurs accompagné de son fils Alexandre Arnault, nommé cogérant de Rimowa, nouvelle marque acquise par le groupe fin 2016.

Les deux hommes se sont longuement entretenus avec le Président des États-Unis dans ses bureaux de la Trump Tower.

Donald Trump a par ailleurs fait l’éloge de Jack Ma, PDG d’Alibaba, qu’il n’a pas hésité à qualifier de “grand entrepreneur, l’un des meilleurs du monde”.

Romain





livre blanc luxe


newsletter luxe

emploi luxe

Send this to a friend