Business

LVMH rachète la fabrique horlogère Taramax

Le groupe LVMH a fait l’acquisition de la manufacture horlogère Taramax située en Suisse. La fabrique a été renommée Fendi Timepieces en raison de sa production plus active pour la marque Fendi, propriété du groupe de luxe.

 

Taramax devient Fendi Timepieces

Taramax, fabrique horlogère suisse, vient d’être rachetée par le groupe LVMH. Depuis plus d’une vingtaine d’années, la société produisait les montres de la marque Fendi, faisant partie du porte-feuille du groupe de luxe.

Suite à cette acquisition, la manufacture a conservé ses fonctions de production horlogère mais travaille désormais en plus étroite collaboration avec la griffe italienne de luxe. En raison de cette nouvelle stratégie, l’entreprise a été renommée Fendi Timepieces, dénomination mettant en avant l’alliance des deux maisons.

Pietro Beccari, Président-directeur général de Fendi, revient sur cette décision : “Au cours des huit dernières années, Silvia Venturini Fendi, à qui l’on doit l’idée en 1988 de concevoir les premières montres Fendi, a travaillé en contact étroit avec l’équipe Taramax et en particulier avec son propriétaire, Tom Venables, qui restera en tant que consultant pour au moins un an” .


Publicité


 

fendi timepieces

 

L’évolution des montres Fendi

L’acquisition de l’enseigne Taramax et la mise en place de la société qui lui succède, Fendi Timepieces, sont les premières étapes de la redirection envisagée pour le secteur horloger de la marque italienne. “Nous étions parmi les premiers , il y a 25 ans, à nous lancer dans la production de montres. Mais maintenant, nous voulons un changement de rythme car cette catégorie de produits peut fortement contribuer à l’image de la marque ainsi qu’à ses revenus” , précise Pietro Beccari.

L’enseigne Fendi souhaite élargir sa gamme de produits, ses collections ainsi que ses prix afin de développer son département horloger et de construire une branche plus dynamique. C’est dans cet objectif que la manufacture qui collaborait avec elle, Taramax, est devenu Fendi Timepieces. Grâce à cette évolution, la marque italienne bénéficie d’un fonctionnement vertical lui permettant de mettre en œuvre ses différents objectifs.

Le nouveau directeur général de Fendi Timepieces, Dominico Oliveri, a présenté à Bâle un stand féérique conçu par les designers Patrick Kinmonth et Antonio Monfreda, entièrement décoré aux couleurs de l’enseigne. Véritable vitrine internationale, le salon a permis à la maison de communiquer efficacement son nouveau positionnement sur le marché horloger.

 

Fendi dévoile sa nouvelle gamme de garde-temps pour 2014, My Way, inspirée de l’histoire de la maison.

laurence

Amoureuse du bon goût et confidente des maisons de renom, Laurence analyse les défilés prêt-à-porter et décrypte les tendances. Voyageuse des temps modernes, Laurence s'occupe également des actualités Hôtels et Loisirs et Gastronomie... En savoir plus sur l'équipe.





livre blanc luxe


newsletter luxe

emploi luxe

Send this to a friend