Business

LVMH devrait lancer son site e-commerce prochainement

vente en ligne lvmh

LVMH tendrait à créer son propre site e-commerce. La plateforme de vente en ligne réunirait les créations des marques du groupe de luxe.

Les créations des Maisons de LVMH en vente sur un même site e-commerce

LVMH devrait lancer son propre site de vente en ligne dans les mois à venir. Le groupe de Bernard Arnault devrait réunir les œuvres de ses 70 marques sur une même plateforme numérique.

louis vuitton e commerce
louisvuitton.com

Un projet qui s’inscrirait dans la lignée de la stratégie cultivée par LVMH sur la toile. Le groupe de luxe avait recruté en 2015 l’ancien responsable d’Apple Music Ian Rogers pour occuper le poste de directeur numérique.

Le groupe de luxe n’a néanmoins pas souhaité commenter cette rumeur. Le site e-commerce de LVMH devrait probablement se présenter comme une extension numérique des offres du Bon Marché.


Publicité


gucci.com

Il rassemblera ainsi en son sein les créations de Louis Vuitton, Gucci, Fendi, ou encore Céline, Givenchy et Christian Dior.

LVMH, futur concurrent de Net-A-Porter ?

Depuis l’arrivée de Ian Rogers en 2015, LVMH met un point d’honneur à affirmer sa présence sur la toile. Le groupe de luxe avait auparavant lancé eLuxury en 2000. Un plateforme dédiée à la mode haut de gamme, aux accessoires et à la beauté.

celine.com

Le lancement d’un site e-commerce multi-marques marquerait un nouveau tournant dans l’univers de LVMH. À l’instar des marques de luxe en général, le groupe a mis un certain temps à se lancer dans la vente en ligne.

La plupart de ses Maisons présentent aujourd’hui un service de vente en ligne sur leur propre site. Mais aucune plateforme n’a réuni jusqu’ici l’ensemble des créations des 70 marques de LVMH.

net a porter etude
yoox.com

Le site e-commerce du groupe se présenterait comme un concurrent de taille de Net-A-Porter. La plateforme numérique du groupe Yoox connaît actuellement une forte croissance.

Le groupe de Bernard Arnault avait récemment refusé de collaborer avec Amazon, considérant que le site e-commerce n’était “pas adapté aux produits de marque” avait indiqué Jean-Jacques Guiony, directeur financier du groupe.

Romain





livre blanc luxe


newsletter luxe

emploi luxe

Send this to a friend