Business

Magali Roussel, l’art du tailoring « human friendly » avec la Maison DUPUY de LÔME

Maison Puy de Lome

Magali Roussel est la fondatrice de la Maison DUPUY de LÔME. Rencontre avec cette passionnée qui apporte à l’art du tailoring sa touche « tech » et « human friendly ». Issue d’une famille d’ingénieurs et militaires amateurs d’art, elle se définit elle-même comme architecte du vêtement pour libérer les hommes des dicktats et dangers de la société tout en affinant et élançant leur silhouette.

Tout son travail réside dans un astucieux jeu de coupe, un entoilage semi-traditionnel pour un prêt-à-porter moderne en signant un retour à l’essentiel cousu par les meilleurs artisans de la couture française.

Maison Dupuy de Lôme

Journal Du Luxe : Pourquoi avez-vous choisi ce nom « Maison DUPUY de LÔME » ?

Magali Roussel : Ma griffe et mes collections sont un moyen de rendre hommage à mon arrière grand-père, Stanislas Charles Henry Laurent Dupuy de Lôme, grand inventeur du 19ème siècle dont le fils n’a pas eu de descendant. On lui doit notamment le premier aérostat dirigeable opérationnel, le premier navire à vapeur au monde, le premier vaisseau cuirassé d’Occident ou encore la création du premier sous-marin (Gymnote) qui inspirera ensuite le Nautilus de son ami Jules Verne… C’était un homme au service de l’Etat, qui m’inspire toujours beaucoup dans mes créations aujourd’hui. D’où notre logo représentant l’aérostat d’Henri Dupuy de Lôme, porteur de rêves et d’innovation.


Publicité
SALON DU LUXE PARIS


JDL : Votre collection de prêt-à-porter masculine est née suite à un long process de R&D. Pouvez-vous nous en dire davantage ?

Magali Roussel : La particularité de la Maison DUPUY de LÔME et de mes créations réside dans le fait que nous proposons un prêt-à-porter basé sur trois morphotypes pour les costumes. Correspondant à trois silhouettes différentes dans lesquelles la majorité des hommes peuvent se retrouver.

Pour les concevoir, il y a eu dans un premier temps un long travail d’architecture et de création des profils types. Au total, cela a duré un an. C’est une étape qui nécessitait d’être extrêmement méticuleuse. Nous avons créé les patronages, testé, fignolé…tout cela à 4 regards avec un styliste, un modéliste et deux couturiers de Luxe (qui travaillent pour les plus grandes Maisons parisiennes). Quand je suis entrée à Esmod en 2010 (j’en suis sortie en 2013), j’avais déjà un projet très précis en tête. La Société a été créée en 2016 mais elle est le fruit d’une longue réflexion.

Maison Dupuy de Lôme

JDL : Vous avez dressé 3 silhouettes types afin de sublimer les différentes morphologies des hommes. Pouvez-vous nous les présenter rapidement ainsi que leurs attributs ?

Magali Roussel : Le Vaillant s’adresse à un homme de moins d’1m80, relativement filiforme. Les vestes sont notamment plus courtes afin d’allonger la silhouette et d’apporter de la modernité à l’allure. Le padding est légèrement plus épais pour travailler la carrure et donner l’illusion d’être plus grand.

Le Smart s’adresse à un homme de plus d’1m80 à la carrure marquée. Chaque détail est travaillé pour le sublimer et lui donner l’apparence d’un parfait gentilhomme.

Le Performer correspond à une silhouette d’homme un peu plus fort (vestes en tailles françaises 48/50/52) qui a généralement un peu de ventre. La coupe est donc travaillée de manière à le faire « disparaitre » lorsque la veste est fermée et allonger la silhouette par un subtil jeu de coupe. Les connaisseurs apprécieront.

Maison Dupuy de Lôme

Cerise sur le gâteau, toutes les créations de la Maison DUPUY de LÔME sont dotées de poches en tissus « anti-hacking » (anti-NFC) qui protègent les hommes du piratage de leurs données de smartphones et de cartes bancaires.

Plus d’informations : http://maisondupuydelome.paris/fr/contact/
La Maison DUPUY de LÔME exposera ses créations à l’occasion du Salon du luxe Paris 2017, le 11 juillet, à la Maison de la Chimie.

Lisa

Férue du secteur de la Mode, notamment en tant qu'industrie créative et commerciale, Lisa s’intéresse à l'évolution des stratégies de marques à l'ère du digital.


conference luxe paris


newsletter luxe

emploi luxe

Send this to a friend