MENU

Kaviari : histoire d’une célèbre Maison du caviar

4 juillet 2016 • Interviews • Romain

Kaviari travaille au plus près des éleveurs dans le monde entier en s’appuyant sur le savoir-faire iranien. La société offre un produit d’exception à ses clients et ce, dans une démarche éco-responsable. Cette Maison du caviar fournit les précieux œufs d’esturgeons aux plus grands chefs étoilés.

Rencontre avec Karin Nebot, directrice générale de la société Kaviari qui fera frémir les papilles des visiteurs du Salon du luxe Paris les 6 et 7 juillet 2016.

dg kaviairi

Journal du luxe : Kaviari excelle sur le marché du caviar depuis plusieurs années, quelle est son histoire ?

Karin Nebot : C’est une histoire qui date de plus de 40 ans, de l’époque du caviar sauvage iranien. C’est une histoire de famille, de passion, d’amour du produit.

Nous sommes aujourd’hui reconvertis dans le caviar d’élevage et durable, dans une démarche éco-responsable.

Journal du luxe : Comment sélectionnez-vous votre caviar ?

Karin Nebot : C’est très simple, nous sélectionnons notre caviar à la source, en direct auprès de nos éleveurs partenaires. La sélection est faite par mon père, qui a plus de 40 ans d’expérience dans le caviar, et Raphaël Bouchez, président de la société, qui comptabilise lui une vingtaine d’années d’expérience dans le milieu.

« Main dans la main avec les éleveurs »

Notre sélection se fait main dans la main avec les éleveurs, en suivant un cahier des charges précis qui s’inspire du savoir-faire iranien.

caviar iran

Journal du luxe : Qui sont vos clients principaux ?

Karin Nebot : Nous travaillons principalement avec tout le milieu de la restauration. Nous communiquons beaucoup sur les chefs étoilés qui travaillent nos caviars. Et nous livrons plus de la moitié des Chefs 3 étoiles !

kaviari

Le caviar représente plus de 40% de notre chiffre d’affaires, c’est l’ADN de la marque. Et il faut savoir que nous réalisons une grosse part de notre chiffre d’affaires à l’export (plus de 50%).

Journal du luxe : Le marché du luxe est aujourd’hui affecté par une crise mondiale, qu’en est-il de celui du caviar ?

Karin Nebot : Le marché du caviar est un marché à part, il s’inscrit dans un luxe particulier. Le caviar est certes un produit de luxe, mais c’est surtout un produit qui fait rêver, un luxe moderne et artisanal. C’est un produit dans l’ère du temps; il représente une démarche contrôlée et éco-responsable. En effet le caviar provient de l’esturgeon, espèce protégée et contrôlées par les CITES.

« Dans un esprit slowfood »

La fabrication du caviar est 100% artisanale. C’est un produit bon pour la santé, qui respecte la planète et l’homme. Nous sommes dans un esprit « slowfood », il faut en effet attendre longuement pour récolter les premiers œufs d’esturgeon (au moins 7 ans), puis faire maturer le caviar dans nos ateliers. C’est un donc luxe durable.

oeuf esturgeon

Dernièrement, Kaviari a su écouter et s’adapter aux demandes de ce marché si particulier du caviar, et communique principalement sur la fabrication artisanale du produit, le savoir-faire et le « bien manger ».

Journal du luxe : Vous serez présent sur le Salon du Luxe Paris 2016, en quoi est-ce pour vous important d’y participer ?

C’est important de participer au Salon du Luxe Paris 2016 pour véhiculer les valeurs de notre entreprise, la qualité de nos produits, le savoir-faire et le luxe durable.

tartine caviar

Journal du luxe : Quel est votre « Luxe » à vous ?

Mon luxe à moi, c’est prendre du temps avec les gens que j’aime, au milieu de la nature.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !




Le Jobboard du luxe:

emploi luxe

Évènements à ne pas manquer:




Votre magazine papier Luxeee:

« »

Envoyer à un ami