Business

Le succès de la lingerie de luxe en Chine

lingerie de luxe

La lingerie est un des rares segments du luxe à poursuivre sa croissance économique malgré la conjoncture actuelle. En cause, l’attrait des consommateurs chinois pour les produits de lingerie de luxe.

La lingerie en Chine, pari gagnant des maisons de luxe

Dopé par des changements dans le comportement des consommateurs, mais aussi un marché très fragmenté et un produit particulièrement résistant à la récession, la lingerie de luxe en Chine se révèle être un investissement rentable pour les marques du monde entier.

lingerie luxe chine

En 2015, le marché des sous-vêtements dans l’Empire du milieu a une nouvelle fois attiré davantage de clients. Résultat, une croissance en hausse de 65% par rapport à 2010 à hauteur de 15,5 milliards de dollars selon l’agence Mintel.

Une tendance encore plus accentuée en ce qui concerne la lingerie féminine, les ventes ayant quasiment doublé sur cette même période.


Publicité


« Les chinois n’achètent pas une pièce, ils achètent un look »

Conséquence, les marques de lingerie de luxe investissent davantage le marché chinois.

Pour exemple, La Perla, maison italienne de lingerie avait décidé d’étendre son marché en Asie en 2007. Depuis, la griffe compte 14 magasins répartis à travers la Chine continentale et Hong Kong.

lingerie luxe

Une stratégie que la maison ne compte pas délaisser de si tôt. « La Chine continentale dirige notre stratégie de vente au détail en Asie », explique Chiara Scaglia, chef de le direction de La Perla en Asie. L’an dernier, les ventes de La Perla ont augmenté de 40% dans cette région.

Résultat similaire pour la maison Agent Provocateur qui a déployé 7 magasins en Chine continentale et à Hong Kong depuis 2013. La marque connaît actuellement une croissance à deux chiffres.

Mais pourquoi la lingerie de luxe rencontre-t-elle un si grand succès auprès des consommateurs chinois ?

Pour Fabrizio Malverdi, PDG d’Agent Provocateur « il n’y a pas de différence réelle concernant le shopping des clients chinois. La vraie différence est que ces derniers ne viennent pas pour acheter une pièce, ils viennent passer trois heures dans un magasin pour acheter l’ensemble d’un look ».

Agent Provocateur compte bien poursuivre sur sa lancée. Si son marché excelle principalement aux États-Unis, mais aussi en Europe et en Russie, la marque prévoit de doubler son nombre de magasins en Chine durant les trois prochaines années, couplée à une stratégie de e-commerce.

Recherches d'internautes:

  • le lingerie luxe de maison
Romain


conference luxe paris




Send this to a friend