Business

En France, le marché du Luxe de seconde main a le vent en poupe

“Le luxe, ce n’est pas le contraire de la pauvreté mais celui de la vulgarité.”

(Coco Chanel)

Depuis un certain temps, le luxe tend à se démocratiser. Alors que les grandes marques de luxe luttent pour préserver leur image de marque prestigieuse, le marché du luxe d’occasion a le vent en poupe. D’après les chiffres de Bain & Company, ce marché est en croissance exponentielle ; il est estimé à 16 milliards d’euros. Face à cet engouement, de nouvelles stratégies sont adoptées par les leaders de ce marché.

Credit photo : Vestiaire Collective

Vestiaire Collective : le leader européen

Après sa création en 2009 par six associés, Vestiaire Collective compte désormais 8 millions de membres dans plus de 50 pays, et près de 650 000 produits mis en ligne depuis son lancement.

Depuis le 20 octobre 2017, Vestiaire Collective a ouvert ses portes, pour une durée de 4 mois, dans le 1er arrondissement de Paris au 24 bis rue Saint Roch. Plus qu’une boutique, les client(e)s entrent dans un lieu d’exception dans lequel une véritable expérience client a été imaginée. Un fleuriste confectionne des bouquets sur-mesure de Racine Paris, un espace café dirigé par Petit Comité mais aussi deux conférences par mois suivis de rencontres et de débats sont au programme.

 

Source : videdressing.com

Videdressing : la force de l’achat sur mobile

Fondée en 2009, Videdressing a choisi d’adopter une stratégie purement digitale avec une levée de fonds de 5,4 millions d’euros en juin 2017.


Publicité


Videdressing a pris le virage stratégique de la FashionTech : la performance d’un produit digital alliée à une analyse pointue des tendances et la satisfaction de nos utilisateurs sont au coeur de nos préoccupations

(Jérémy Delorme, CEO de Videdressing)

Avec 1 million de membres dans sa communauté et 900 000 articles de luxe référencés, Videdressing veut consolider sa puissance concernant l’achat mobile qui représente 60% de son chiffre d’affaires actuel.

 

Source : lesechos.fr

Collector Square mise sur son atelier horlogerie

Créé en 2013, Collector Square s’impose dans le paysage du marché du luxe d’occasion. Environ 50 montres sont mises en ligne quotidiennement sur le site, sachant que 98% des articles sont vendus en moins de 3 mois.

Son show-room au 36 rue Raspail à Paris accueille également désormais un atelier horlogerie qui permet une plus grande réactivité auprès de la clientèle de la société. L’horloger peut authentifier, expertiser et ainsi donner le prix correspondant à la valeur exacte de la pièce. Collector Square espère séduire les vendeurs, notamment ceux à l’étranger.  CollectorSquare souhaite aujourd’hui se développer à l’international et ainsi réduire la part de leurs ventes en France de 50% à 20%.

Source : instantluxe.com

Instant Luxe : premier dans la lutte anti-contrefaçon

Depuis 2009, InstantLuxe.com est animé par la volonté de lutter contre la contrefaçon sur internet. Cette plateforme fondée par Yann Le Floc’h et racheté par Galeries Lafayette en 2016, est depuis juin 2017 alliée à Ebay pour lutter face cet enjeu.

Les choix d’InstantLuxe le différencie de ses concurrents. En s’imposant au sein du grand magasin BHV Marais avec un corner permanent, il renforce sa présence physique en humanisant la relation client. Avec Ebay, InstantLuxe.com accroit également sa puissance online. Cette volonté lui permet de se développer à l’international en tant que géant du luxe d’occasion.

 

Yann Le Floc’h, CEO InstantLuxe.com

L’acquisition de produits de seconde main constitue un nouveau mode d’accès au luxe. Yann Le Floc’h prendra la parole à ce sujet lors de la conférence du Journal du Luxe “Nouveaux modes de consommation nouveaux business modèles” le 25 janvier 2018 (8h45-12h30,Paris). >>Informations et inscription en ligne uniquement en cliquant ici.

Camille





livre blanc luxe


newsletter luxe

emploi luxe

Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici

Send this to a friend