Actualités Business

Les marques de luxe s’engagent en faveur des océans

Peut être avez vous entendu parler du No Plastic Challenge, du Selfie Déchets ou encore du « plogging », pratique consistant à ramasser ses déchets lors d’une session de running…

Effet de mode ou véritable prise de conscience, toujours est-il que les préoccupations écologiques sont belles et bien réelles. Ainsi, l’industrie de la mode est l’une des plus polluantes de l’économie. Un constat qui ne manque pas de faire réagir les consommateurs et particulièrement les Millennials qui ont fortement tendance à orienter leurs achats vers des marques qui agissent en faveur de l’environnement.

Gucci, Breitling… les marques au service des océans

Dans le cadre, notamment, de leur politique de RSE, les Maisons de luxe sont nombreuses à s’orienter vers la création de fondations, notamment en faveur de la protection des océans.


Prochain événement Journal du luxe


Lancée tout récemment, la plateforme Gucci Equilibrium vise à mettre en avant l’engagement de la marque envers l’environnement. Initiée lors des journées mondiales de l’environnement et des océans, elle oriente la Maison vers une politique plus responsable.

gucci equilibrium
© equilibrium.gucci.com

De nombreuses marques horlogères agissent également depuis longtemps pour la cause des océans, à l’image de Jaeger-LeCoultre, IWC, Oris… Dernière marque à rejoindre cette cause : Breitling qui, depuis le début du printemps dernier, s’associe avec la fondation Ocean Conservancy, ONG qui lutte pour la propreté des plages et la préservation des océans. Pour marquer son engagement, la marque organise des nettoyages de plages dans le monde entier.

De même, la marque Stella McCartney témoigne de son engagement envers cette cause depuis 2017 avec l’ONG Parley for the Oceans. Ensemble, ils ont imaginé la conception de produits fabriqués à partir de plastiques récupérés dans les fonds marins. Une façon intéressante, par la même occasion, de redorer l’image des produits recyclés.

stellamccartneyparley
© stellamccartney.com

Les crèmes solaires, ennemies des mers

Au-delà du secteur de la mode, les produits cosmétiques font également partie des activités polluantes. C’est pourquoi, à l’occasion de la journée mondiale des océans, le 8 juin dernier, des mesures ont été prises notamment contre les effets nocifs des crèmes solaires.

Face à cet enjeu, certaines marques font le choix d’une politique durable et éco-responsable. A titre d’exemple, La Prairie commercialise une crème protectrice des rayons UV qui promet de neutraliser les conséquences environnementales.

la prairie
© la-prairie.fr

Influentes et prescriptrices, les Maisons ont véritablement un rôle à jouer envers la cause environnementale, non seulement en matière de sensibilisation, mais aussi à titre d’exemple, en développant des initiatives concrètes.

Marion





festival luxeee



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici




Send this to a friend