Actualités Joaillerie & Horlogerie

La montre Tom Ford Ocean Plastic se met à l’heure de l’écologie.

Alors que la crise sanitaire rend les enjeux environnementaux d’autant plus importants et prioritaires, la maison Tom Ford s’adapte à son temps avec une montre entièrement composée à base de plastiques issus des océans.

Des montres plus green…

Huit millions de tonnes de plastiques sont dispersés dans l’océan chaque année. De quoi en alerter plus d’un.e, y compris Tom Ford. « À mon avis, le luxe éthique est le plus grand luxe de tous, souligne le créateur américain dans un communiqué. Le client Tom Ford est sophistiqué avec une conscience accrue des problèmes auxquels notre planète est confrontée et de la responsabilité que nous avons de la protéger. La durabilité est une question clé dans nos vies en ce moment. En particulier, la quantité de plastique océanique que nous générons est peut-être celle qui nuit le plus à notre environnement. »

Afin d’apporter sa pièce à l’édifice du recyclage, le président du CFDA lancera cet automne Tom Ford Ocean Plastic, une montre durable composée à partir de 35 bouteilles en plastique usagées. Ici, tous les matériaux utilisés dans la création de ce garde-temps sont recyclables, traçables et aucun plastique vierge n’est utilisé. L’assemblage et la fabrication des pièces sont faits en Suisse, nourris à l’énergie solaire, alors que leur transport garantit une neutralité carbone.

Il faudra attendre novembre prochain pour découvrir ces créations eco-friendly. Commercialisées au prix de 995 dollars, les 1.000 montres disponibles permettront aux océans d’être libérés de 222,26 kilos de plastique de façon pérenne.

Crédit à la Une : ©TomFord

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici