Actualités Fashion & Accessoires

D’où vient le motif Fauré Le Page ?

Fauré le Page motif écailles

Le saviez-vous ? Créée en 1707, la marque de maroquinerie s’est initialement distinguée dans le domaine de l’armurerie.

Fauré Le Page, un passé militaire

© Fauré Le Page

Fondée par Louis Pigny au 18ème siècle avant d’être reprise par son neveu Pierre Le Page, la Maison dispose d’une longue histoire en tant qu’arquebusier de l’aristocratie et des cours royales. Pour confectionner ses pistolets, armes blanches et fusils, Fauré Le Page s’entoure d’artisans issus de corps de métiers variés : graveurs, doreurs, orfèvres (…) contribuent ainsi à créer des pièces d’exception telles que les fusils de chasse du roi Louis XVI ou encore le sabre en vermeil de Napoléon Bonaparte.

Engagée dans les épisodes révolutionnaires français, la Maison doit également sa longévité à son sens de l’innovation, plusieurs de ses créations ayant notamment été récompensées durant les Expositions Universelles de Paris, Londres ou encore Vienne. Désormais spécialisée dans la maroquinerie, la renommée de Fauré Le Page lui vaut par ailleurs d’être citée par de grands noms de la littérature tels qu’Honoré de Balzac ou Alexandre Dumas dans leurs ouvrages.



« Armé pour séduire », un storytelling conquérant

Décliné en différentes harmonies de couleurs – rouge ivresse, vert empire, bleu de Paris, gris acier, brun noyer et sable chaud -, l’imprimé iconique de Fauré Le Page fait directement référence aux racines militaires de la Maison puisque qu’il évoque à la fois la puissance du dragon et la beauté stratège de la sirène. Baptisé Écailles, ce motif signature est obtenu par la juxtaposition de quatre cadres plats apposés successivement sur la toile de coton enduite. Artisanale, cette technique dite « impression à la lyonnaise », où les couleurs sont une à une « raclées » sur le textile, permet de conférer un certain relief au dessin lui-même réveillé par l’apposition d’un lettrage de couleur Ocre de Mars, un clin d’oeil au Dieu de la guerre dans la mythologie romaine.

La Maison, qui bénéficie d’un nouveau souffle depuis 2010 sous la direction d’Augustin de Buffévent – ancien Vice-Président de Christian Dior Couture USA – reste aujourd’hui fidèle à sa devise « Armé pour séduire » en déployant ses créations en différentes catégories : Armes de jour, Armes d’apparat, Armes de poing, Armes de poche et Chasseurs de prime. Chaque création peut également être personnalisée grâce à des médailles, un détail évoquant là encore le vocabulaire guerrier.

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici