Actualités Business

NFT, l’avenir du luxe ?

blstk replay

Grâce à leurs attributs uniques, les NFT apparaissent comme un écosystème stratégique pour les marques de luxe. Décryptage dans le BLSTK Replay de cette semaine, contenu de veille stratégique du luxe développé par l’agence BalistikArt.

Unique et certifié.

Après des années de croissance, les investisseurs en crypto monnaie cherchent à diversifier leurs portefeuilles. Amateurs ou connaisseurs aguerries, vous avez peut-être déjà entendu parler des NFT (Non-Fungible Tokens), ces actifs numériques non fongibles inventés par Dieter Shirley en 2017. Mais alors, qu’est-ce qu’un NFT ? Pour faire simple, c’est un jeton numérique attribué à un produit ou un service virtuel, qui n’est pas interchangeable, d’où l’appellation « non fongible ». Contrairement à un bitcoin, qui peut s’échanger contre un autre bitcoin, un NFT lui est unique, car il possède ses propres caractéristiques et se base sur la technologie blockchain. Il est donc possible de le certifier, de le tracer et de savoir à qui il appartient.

Ces derniers mois, les jetons non fongibles ont attiré l’attention du monde entier avec la naissance de l’art-crypto, largement médiatisée et apportant une nouvelle source de revenus pour les artistes. Les NFT apparaissent alors comme un écosystème stratégique pour les marques de luxe. Si les consommateurs sont prêts à les payer, c’est que le concept d’actif unique sur une blockchain est attractif. Les premiers convertis de cette gamme d’actifs spéculent sur la rareté du jeton ainsi que sur ses attributs, à l’image de la stratégie du luxe. Les NFT peuvent donc prouver la provenance d’un produit pour lutter contre la contrefaçon et améliorer l’efficacité du marché en facilitant les transactions. 

Les NFT Gucci.

gucci nft
Campagne « Gucci virtual 25 » ©Gucci

Après les sneakers numériques, la maison de mode Gucci lance une série de baskets en réalité augmentée sous forme de NFT. Pour la société mère Kering, cette initiative majeure lui permet de rester à la pointe des tendances de la réalité virtuelle. Pour ce faire, Gucci a de nouveau collaboré avec Wanna, connu pour manipuler la RA afin de créer des modèles en trois dimensions. Chaque design de sneakers étant unique, cela signifie qu’il n’y aura pas d’homologues réels à porter. Avec ces chaussures virtuelles, Gucci prévoit de cibler les consommateurs de la Génération Z, férus de technologie et qui ne sont peut-être pas encore en mesure d’acheter les produits physiques de la marque. Cette sneaker numérique, qui coûte 10,07 euros sur l’application Gucci, est sur le point d’atteindre un public plus large. Contrairement à certains NFT d’une valeur exorbitante, le projet restera abordable car Gucci et Wanna ont promis une quantité illimitée de chaussures.

Mais aussi : Le cuir durable d’Hermès, la collaboration entre Balmain et Porsche, la relance du e-commerce aux États-Unis… Découvrez l’intégralité du BLSTK Replay de la semaine.

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici


Choix de consentement - Cookies