Actualités Joaillerie & Horlogerie

Une œuvre d’art du Louvre dans une montre Vacheron Constantin.

Collaboration vente enchère Louvre montre Vacheron Constantin

À l’occasion de la vente « Bid for the Louvre » au profit du musée parisien, Vacheron Constantin offre une montre sur-mesure absolument inédite.

Une expérience exclusive.

Une œuvre d’art à porter au poignet. Du 1er au 15 décembre, le célèbre musée organise – en collaboration avec Christie’s et soutenue par Drouot – une vente aux enchères baptisée «Bid for the Louvre». À cette occasion, Vacheron Constantin propose une montre issue de la collection Les Cabinotiers, personnalisable via une expérience unique en son genre.

L’acquéreur de l’objet se verra en effet accueilli au Louvre le temps d’une visite privée avec le conservateur du prestigieux musée. Il ou elle choisira ensuite son œuvre favorite, qui sera reproduite par Vacheron Constantin en émail miniature ou en émail grisaille, des savoir-faire datant respectivement du 18ème et du 19ème siècle. L’acquéreur aura la possibilité d’assister au procédé créatif de la pièce aux côtés « des designers du studio de création, des maîtres horlogers et des artisans émailleurs et graveurs ». Matière du boitier – platine, or rose ou or gris – gravure, bracelet… il ou elle pourra entièrement personnaliser son garde-temps, « instrumenté par un mouvement manufacture calibre 2460 SC ».

©Vacheron Constantin

Une montre scellant le partenariat entre Vacheron Constantin et le Louvre.

Une fois finalisée, la montre sera remise à l’acheteur/se lors d’une cérémonie organisée devant l’œuvre choisie, au sein même du musée. La pièce sera accompagnée d’un certificat d’authenticité attribué à la fois par la manufacture – adepte de la sécurité blockchain – et du Louvre, autorisant la reproduction de l’œuvre.

©Vacheron Constantin

Une double certification symbolique qui vient renforcer le partenariat entre le musée et la maison horlogère. En effet, après avoir soutenu en 2016 la restauration de la pendule La Création du Monde, Vacheron Constantin s’est officiellement associé au Louvre il y a un an dans le cadre d’un partenariat se traduisant par des « réalisations horlogères inspirées des chefs-d’œuvre du Louvre » et des « projets créatifs ayant pour objectif de promouvoir l’art, la création et la beauté dans une approche multiculturelle ».

D’autres pièces pour le Louvre.

Organisée à des fins solidaires et éducatives, la vente aux enchères du Louvre comporte vingt-quatre lots parmi lesquels des œuvres offertes par des artistes contemporains, des expériences exclusives et des pièces de luxe offertes par les plus grandes maisons.

Virgil Abloh pour Off-White met ainsi à disposition un sac Jitney 2.8 en agneau tridimensionnel laminé argent, Cartier donne un bracelet « Panthère de Cartier » en diamants, émeraude et onyx et le parfumeur François Demachy de Dior Parfums créera une fragrance sur-mesure, remise après un diner au Château de la Colle Noire. Moët Hennessy propose pour sa part une excursion au cœur de la Champagne, repas et dégustations compris.

Dior et Louis Vuitton offrent également tous les deux des malles personnalisées renfermant des surprises. Dior en propose une évoquant son hôtel particulier de l’avenue Montaigne et abritant une robe miniature de la collection Haute-Couture Automne/Hiver 2020/2021. La maison fera aussi découvrir ses locaux lors d’une visite privée. Quant à Louis Vuitton, sa malle comprend plusieurs flacons de parfums sur-mesure.

La robe Haute-Couture dans la malle Dior ©Christies

Les palaces parisiens ont également tenu à faire partie des enchères. Après une visite privée du Louvre, les acheteurs/ses seront accueilli(e)s au Ritz pour un cours de pâtisserie avec François Perret, ou au Meurice pour un diner gastronomique. Les deux lots comportent, bien sûr, une nuit dans une suite.

Crédit à la une : ©Vacheron Constantin

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici