Ouverture du capital de Fauchon aux investisseurs

ouverture capital fauchon

Alors que l’épicerie fine Hédiard vient d’être reprise par le groupe autrichien Do & Co, son principal concurrent, Fauchon, souhaite ouvrir son capital aux investisseurs. Cette décision a pour objectif de permettre à l’enseigne de se développer à l’international.

 

L’ouverture du capital de Fauchon, un nouveau tournant pour l’enseigne

Depuis quelques années, la croissance de Fauchon est au beau fixe. Michel Ducros, principal actionnaire de la célèbre maison de la place de la Madeleine, est entré à son capital en 2004, investissant la somme de 50 millions d’euros. Alors que l’entreprise était au bord de la faillite, elle réussit à éponger ses dettes en 2008.

Depuis, le chiffre d’affaires de Fauchon s’accroit, s’élevant à 192 millions d’euros en 2013 dont 75% réalisé en France. Compte tenu de ces résultats, Michel Ducros souhaite aujourd’hui ouvrir son capital à de nouveaux investisseurs, espérant obtenir entre 30 et 50 millions d’euros d’ici la fin de l’année.

Ainsi, l’homme d’affaires a mandaté la compagnie financière  Edmond de Rothschild pour rechercher de nouveaux partenaires.

 

fauchon international

 

Un nouveau flagship Fauchon aux États-Unis

Michel Ducros souhaite aujourd’hui ouvrir le capital de Fauchon afin de pouvoir développer la griffe à l’international. Depuis 2008, Fauchon s’est repositionné sur trois métiers, la restauration, la réception et l’épicerie fine. Néanmoins, selon son principal actionnaire, l’avenir de la maison repose sur l’international.

« Fauchon a trouvé son style mais doit devenir encore plus international pour croître. Je dois donc ouvrir le capital ou nouer des accords avec des partenaires régionaux. Je ne veux me priver de rien » , a expliqué PDG de l’enseigne.

Particulièrement présente au Japon et au Moyen-Orient, la marque compte aujourd’hui accroître son influence à l’étranger. Pour ce faire, la maison espère augmenter le nombre de boutiques qu’elle possède à travers le monde, passant de 60 à 100 d’ici 2017. Michel Ducros a par ailleurs déclaré être prêt à réinvestir 10 millions d’euros afin de financer l’ouverture d’un nouveau flagship à New York et à Tokyo.

 

Depuis le début du mois, les relations presse de Fauchon ont été confiées à l’agence Albine & Co, qui aura pour mission de valoriser l’entreprise auprès des médias on et off.

Recherches d'internautes:

  • capital pour ouvrir epicerie fine
laurence

Amoureuse du bon goût et confidente des maisons de renom, Laurence analyse les défilés prêt-à-porter et décrypte les tendances. Voyageuse des temps modernes, Laurence s'occupe également des actualités Hôtels et Loisirs et Gastronomie... En savoir plus sur l'équipe.






emploi luxe

Envoyer à un ami