Voyages & Hôtels

Les Palaces de France forment l’« union sacrée » à l’échelle internationale

A l’occasion de l’événement international ILTM (International Luxury Travel Market), à Cannes, Atout France a organisé une soirée lundi 4 décembre 2017, réunissant l’ensemble des Directeurs Généraux des Palaces de France et réunissant environ 200 invités de près de 25 nationalités différentes. Un regroupement qui peut sembler surprenant étant donné la concurrence qui s’opère entre leurs établissements mais qui répond en réalité à une volonté commune : celle de promouvoir l’Excellence à la Française dans le monde entier.

Palaces de France : des problématiques communes, une promotion commune

Tous les directeurs des Palaces français s’accordent à dire que la concurrence est de plus en plus accrue au niveau international. Pour Sophie Lacressonnière (Directrice Marketing de Atout France), l’adage « l’union fait la force » fait donc office de leitmotiv pour faire rayonner la culture (au sens de l’Unesco du terme – ndlr : intégrant la Gastronomie) à travers le monde. A l’initiative d’Atout France et en collaboration avec les équipes des différents Palaces de France, des opérations visant les agences sélectionnées, les journalistes et les célébrités ont donc été organisées ces dernières années en Russie, en Chine et à New-York.

Pour Eric Boonstoppel (Directeur des Opérations – LVMH Hotel Management – Cheval Blanc ***** Palace Courchevel), « il est important de figurer à l’international, car la concurrence est à l’international ».

Palaces de France : une distinction exigeante et différenciante

Le France est le seul pays dans lequel la distinction Palace est reconnue. Ainsi, Eric Boonstoppel nous explique que les 24 Palaces de France sont des établissements d’excellence qui doivent répondre à la fois :
– aux exigences de la classification « hôtel 5 étoiles » (existence d’un espace de remise en forme, d’un spa, une équipe polyglotte, un service de conciergerie, …)
– aux exigences de la distinction « Palace » qui intègre une dimension matérielle (localisation, esthétique, histoire des lieux, restaurant gastronomique, politique de respect de l’environnement,…) mais aussi immatérielle : l’âme du lieu, la gentillesse de service et la bonne distance entre le personnel et la clientèle, …


Publicité


Les Directeurs Généraux des Palaces de France. Photographie par Rip Hopkins

Pour Jérôme Revuelta (Directeur Général du K2 Palace à Courchevel), c’est la « création d’un lien intime » avec les clients qui fait la différence. « La construction se fait dans les détails » ajoute-t-il encore et ce ce sont, selon lui, les clients qui tirent les établissements vers le haut. Il faut être à leur écoute, et, sans cesse, prêts à se réinventer.

Eric Boonstoppel considère qu’il est primordial, pour offrir le meilleur service, de « ne pas se confondre avec les clients et de rester hôteliers ». Le Directeur Général doit également avoir un rôle exemplaire. Il doit lui-même être au service de la clientèle et développer une « fierté de servir » qui sera ensuite transmise aux équipes. Ce qui fait la différence, selon lui, c’est «la sincérité de service associée à un savoir-faire sans arrogance ». Pour ce professionnel de l’Excellence, la « gentillesse de service » ne s’acquière pas avec le temps : certaines personnes sont faites pour cela, d’autres non.

Pour arriver à ce supplément d’âme que l’on retrouve aussi bien dans les palaces historiques que dans les nouveaux établissements disposant de cette distinction, la partie « hardware » doit être à son paroxysme (process, etc.) et constamment optimisée pour atteindre la perfection. Sur cette base, la partie « software » (service avec un minimum de 3 personnes en moyenne dédiées au confort des hôtes par chambre) peut ensuite venir s’ajouter afin d’offrir des moments d’exception aux clients des Palaces. C’est cette complémentarité qui permet l’authenticité du service et l’entière disponibilité des équipes.

Quoi qu’il en soit, tous s’accordent à dire que la ville de Paris reste la locomotive et la plus belle vitrine de la France à l’international. L’Excellence à la Française a été notamment mise en valeur dans la photo prise par Rip Hopkins, illustrant LA vue emblématique de l’excellence en matière d’hospitalité.

Photo par Rip Hopkins

Sur cette photo, Chefs et Directeurs Généraux se partagent la scène, mettant également en avant, et en plein centre, les différents métiers et savoir-faire représentés dans les équipes des Palaces de France.

Laura

Laura Perrard est amoureuse de poésie et de prospective !
Aussi proche des grandes Maisons que des startups, elle a fondé le Journal du Luxe en 2013 ainsi que le Salon du Luxe Paris qui a lieu chaque année (plus grande rencontre luxe professionnelle francophone). Laura s’investit également dans l’association LaFrenchLuxe dont elle est co-fondatrice. Elle intervient régulièrement dans plusieurs écoles et sur des missions de conseil.





livre blanc luxe


newsletter luxe

emploi luxe

Send this to a friend