Business

Pete Doherty s’élève contre The Kooples

pete doherty fourrure

Loin est le temps où Pete Doherty posait pour The Kooples. Le chanteur britannique a adressé une lettre aux dirigeants de la marque française, afin de leur demander de renoncer à la production de fourrure.

Les pratiques de The Kooples dévoilées par PETA

L’association PETA lance un nouveau pavé dans la mare des modes de production des produits de luxe. Cette fois-ci, c’est The Kooples qui en prend pour son grade.

the koople fourrure

La marque française est associée, par l’association de défense des droits des animaux, à une vidéo mettant en scène des lapins dépecés vivants dans l’industrie chinoise de la fourrure.

En une minute, les enquêteurs de PETA retracent les conditions de vie des lapins, de leur emprisonnement jusqu’au dépeçage.


Publicité


Pete Doherty choqué, s’oppose à la vente de fourrure

Une vidéo qui suscite la révolte du chanteur des Libertines. Pete Doherty s’est joint à PETA dans sa lutte contre la production de fourrure.

« Les révélations de PETA m’ont bouleversé »

Pour manifester son engagement, la star a rédigé une lettre destinée aux dirigeants de The Kooples. « Plus rien ne me choque tellement, mais les révélations de PETA concernant les élevages de fourrure, m’ont bouleversé », témoigne Pete Doherty en s’adressant directement aux dirigeants et fondateurs de la marque, Raphaël, Laurent et Alexandre Elicha.

frere elicha kooples
Les frères Elicha  / ledauphine.com

« Et tout ça pour la mode ? C’est vraiment n’importe quoi. Imaginez comme je suis tombé des nues quand PETA m’a appris que The Kooples, marque pour laquelle j’avais fièrement signé une collection, fait partie des dernières enseignes qui tirent encore profit de la torture des animaux », ajoute l’artiste dans sa lettre.

« C’est vraiment n’importe quoi »

Une lettre datée du 9 mars 2016 et diffusée par l’intermédiaire de PETA, le 16 mars 2016.

Pete Doherty et The Kooples, c’est fini ?

Pete Doherty avait auparavant prêté son image à the Kooples en 2012. La marque l’avait sollicité pour une collection capsule résolument dandy. Pete Doherty avait ainsi fait office d’égérie pour cette marque qui joue sur une image rock & chic.

Cette lettre marquerait ainsi le divorce entre le chanteur anglais et The Kooples, du moins si la Maison française n’engage pas d’actions dans le sens de la demande de Pete Doherty.

pete doherty kooples

À la suite de revendications à son égard, The Kooples avait d’ores et déjà renoncé à l’angora, cette laine qui provient des poils tissés des lapins. Toutefois, la marque continue toujours de vendre de la fourrure provenant de ratons-laveurs, de renards et de coyotes.

Romain



newsletter luxe

emploi luxe

Send this to a friend