Actualités Business Interviews

[ PODCAST Entreprendre dans la Mode ] Rencontre avec Laura Perrard, Fondatrice du Journal du Luxe & du Salon du Luxe Paris

Laura Perrard

Cette semaine, Adrien Garcia, du podcast Entreprendre dans la mode, rencontre Laura Perrard, la fondatrice du Journal du Luxe et du Salon du Luxe Paris.

En écoutant cet épisode, vous allez comprendre, entre autres, comment et pourquoi est né Le Journal du Luxe. Laura Perrard revient également sur son parcours, livre sa définition du Luxe et partage des éléments de solution pour entreprendre et taper juste dans le Luxe en 2018. Elle évoque aussi l’importance de l’instinct et dévoile ses bonnes pratiques de productivité.

Pour écouter l’épisode de Laura Perrard :

https://itunes.apple.com/fr/podcast/entreprendre-dans-la-mode/id1300541489?mt=2


Publicité


En exclusivité pour le Journal du Luxe, Laura Perrard répond à 3 questions de Entreprendre Dans La Mode :

Entreprendre Dans La Mode (EDLM) : Bonjour Laura. Comment se lancer et quelles sont les premières étapes que tu recommandes pour créer sa société ?

Laura Perrard (LP) : Lancer sa société n’est, en soi, pas compliqué. La phase précédente qui consiste à oser franchir le pas pour passer de l’idée à sa mise en oeuvre, l’est davantage. L’essentiel est ensuite, selon moi, d’aller rapidement dans une dynamique de « test and learn » tout en s’assurant de toujours proposer un rendu extrêmement qualitatif.

EDLM: Comment savoir si ton idée est bonne ? Comment différencier une bonne idée de business, d’une idée « passable » ?

LP : Grande question. Il y a des milliers de bonnes idées ! Or, en général, avoir une bonne idée ne suffit pas… C’est sa mise en oeuvre qui fera, ou non, la différence. Je côtoie beaucoup d’entrepreneurs mais aussi de porteurs de projets. Très souvent, ces derniers ont peur de partager leur idée, de peur qu’on la leur usurpe. La bonne idée est celle qui a du sens et qui emportera avec elle toutes ses parties prenantes : fondateur(s), équipe, clients et partenaires. La bonne idée est évidemment aussi celle qui trouve son marché à l’instant T ! Excellente compréhension des besoins et des envies de ses clients, bon timing, beaucoup de travail et un peu de chance sont aussi, selon moi, les ingrédient du succès !

Ecouter les conseils d’autres entrepreneurs expérimentés est toujours riche d’apprentissage. Et enfin, je pense que la fausse bonne idée est rapidement identifiable. Il ne faut pas avoir peur de l’avoir car même l’échec est formateur !

EDLM : Est-ce que tu as des « routines » que tu suis au quotidien et à quoi cela sert ?

LP : Chaque matin, je jette un oeil à l’actualité en France et à l’international et je passe beaucoup de temps sur les réseaux sociaux.

Au bureau, je n’ai aucune routine quotidienne. Chaque jour est un jour nouveau et c’est ce qui est passionnant ! Le traitement de mes mails me prend beaucoup de temps et je réserve généralement cette tâche au moment le plus calme de la journée. J’ai une todo list que je mets à jour continuellement et que je priorise en tenant compte de l’importance et de l’urgence de chaque tâche.

Tous mes rendez-vous de la journée sont indiqués sur mon agenda papier qui ne me quitte jamais. Cela me permet de toujours avoir un regard sur la semaine dans sa globalité et j’effectue ma prise de note en face.

Enfin, je fais régulièrement le point sur ce que nous avons à faire en mode « Big Picture » sans forcément rentrer dans les détails afin de me rendre compte de l’ampleur de la tâche à accomplir pour atteindre nos objectifs. Puis je mets en place les moyens nécessaires pour y arriver.

Adrien Garcia





livre blanc luxe


newsletter luxe

emploi luxe


Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici




Send this to a friend