Actualités Business Interviews

[ PODCAST Entreprendre dans la Mode ] Rencontre avec William Hauvette, fondateur de la marque Asphalte Paris

asphalte paris william

Cette semaine, Adrien Garcia du podcast Entreprendre dans la Mode rencontre William Hauvette, le fondateur de Asphalte. Après avoir fait l’expérience d’un modèle de marque vendue en wholesale et en direct avec Six & Sept, William poursuit l’aventure avec un modèle de marque de vêtements en digital native : Asphalte. Sa particularité ?  Fonctionner uniquement sur la base de pré-commandes.

William se partage entre Paris et Bordeaux et travaille à présent avec une quinzaine de collaborateurs dans les bureaux de la marque à Paris. Dans cet épisode, il revient sur son parcours, sur l’aventure Six & Sept, sur comment il a construit Asphalte et il aborde de nombreux autres sujets.

Pour écouter l’épisode, c’est par ICI !
Pour suivre Entreprendre dans la Mode, c'est par ICI.

 

En exclusivité pour Le Journal du Luxe, William répond à 3 questions.

Entreprendre dans la mode (EDLM) : Dans un processus de précommande, comment allie-t-on l’impatience digitale et l’émotion de l’attente ?

William Hauvette (WH) : Notre objectif est de faire en sorte que l’attente soit tellement agréable que précommander devienne plus excitant que commander. Les gens aiment l’idée que, chez nous, le vêtement soit produit une fois leur commande passée. On fait donc en sorte de leur expliquer, via une série d’emails, le process de fabrication de leurs pièces afin que l’attente soit agréable et que l’arrivée du paquet ne soit que la dernière étape de cette super expérience.

EDLM: Comment utilisez-vous la data ? Les préférences de votre communauté livrées dans les questionnaires sont-elles stockées pour anticiper d’autres propositions de modèles ?

WH: Etant une marque 100% web, nous avons par essence beaucoup de données à traiter. Mais il est vrai que nous en avons ajouté encore plus via nos questionnaires de développement produit ! Et c’est de loin la data la plus qualifiée que l’on possède puisque ces questionnaires nous permettent de comprendre les envies et attentes de nos clients. Nous les analysons et conservons sur des documents Excel tous les résultats et conseils de nos clients. Nous faisons un bilan de chacun des questionnaires : c’est le point de départ du cahier des charges remis à l’équipe produit.

EDLM: Comment fédérez-vous votre communauté au-delà du questionnaire individuel ?

WH: La communauté est au coeur de notre marque car l’idée d’Asphalte, c’est d’habiller les hommes comme nous. Des hommes qui aiment les belles choses et qui aiment s’habiller mais qui ne comprennent pas le concept de dépenser 200€ pour un jean ou une chemise et se rabattent donc sur des qualités qui ne les satisfont pas pleinement.

Pour garder un lien fort avec eux, on a fait le choix, clivant, de leur parler comme si on les rencontrait dans la rue, avec un ton décontracté, sans prise de tête. On leur raconte des histoires sur nos produits tout en les divertissant et on les intègre dans le développement via d’autres questionnaires que ceux des développements produits. Par exemple, on leur demande ce qu’ils pensent des rythmes de lancement ou du fait de vendre aussi sur stock etc…

EDLM: C’est quoi, pour vous, le futur du Luxe ?

WH: Le luxe, c’est être capable de donner à ses enfants une bonne partie de ses vêtements, en les trouvant encore plus beaux qu’ils ne l’étaient le jour où on les a achetés.

Adrien Garcia





festival luxeee



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici




Send this to a friend