Actualités Vins & Spiritueux

Oh My Cream, Meet My Mama et Gérald Karsenti, lauréats des prix Bold by Veuve Clicquot 2020.

prix Bold entreprenariat femme Veuve Clicquot

Depuis 50 ans, la maison de champagne Veuve Clicquot récompense les femmes dans le secteur de l’entrepreneuriat. Covid-19 oblige, la remise de prix s’est déroulée sur le net, animée par Sophie Fontanel, écrivaine et critique de mode.

Une cérémonie digitale inédite.

Lauréate du Bold Woman Award 2020, Juliette Levy a fondé Oh My Cream en 2013. Alors tout juste âgée de 24 ans, elle se lance alors dans la création d’un réseau de vente dédié aux marques « clean », permettant d’éduquer les femmes à la composition des cosmétiques et à la compréhension des besoins de leur peau. Aujourd’hui, Oh My Cream dispose de 18 boutiques, d’un e-shop ou encore d’une gamme de skincare en propre.

Juliette Lévy ©Veuve Clicquot

Dédié aux entreprises de moins de trois ans, le prix Bold Future Woman a cette année été attribué à Donia Amamra et Loubna Ksibi. Avec Youssef Oudahman, elles fondent en 2017 Meet My Mama, une structure d’accompagnement qui permet à des femmes confrontées à des obstacles sociétaux et économiques de se révéler à travers des projets culinaires. À la fois traiteur et école de formation, cette entreprise solidaire regroupe aujourd’hui une communauté de plus de 300 femmes et compte plus de 1.500 entreprises clientes. Récemment, Meet My Mama a également lancé un medium inclusif dédié aux femmes.



Donia Amamra et Loubna Ksibi ©Veuve Clicquot

À noter également, la remise du prix Bold Champion Award à Gérald Karsenti, président du groupe d’édition de logiciels SAP France qui œuvre depuis plus de 20 ans pour l’égalité hommes/femmes.

La communauté Bold by Veuve Clicquot

Depuis 1972, Veuve Clicquot a récompensé 350 femmes venant de 27 pays différents. Ces prix s’inscrivent dans la continuité de l’histoire de la maison de champagne qui, par essence, illustre l’entreprenariat au féminin : en 1805, Madame Clicquot perd son mari et se voit propulsée à la tête de la société qu’elle fera fructifier grâce à sa vision et à son sens de l’innovation.

Néanmoins, le chemin reste encore long. Selon un baromètre international réalisé par la maison de champagne, les femmes restent sujettes à nombre de barrières psychologiques et d’idées préconçues sur l’entreprenariat. 28% des femmes françaises interrogées par la maison souhaitent ainsi se lancer dans l’entrepreneuriat, soit 11 points de moins que les sondés masculins. 72% d’entre elles expriment par ailleurs « la nécessité de s’entourer d’un réseau d’entrepreneures pour briser leur plafond de verre » : un chiffre qui a inspiré Veuve Clicquot qui lançait, lors du premier confinement, une plateforme de conseil inédite avec le collectif SISTA.

Crédit à la une : ©Veuve Clicquot

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici