Actualités Fashion & Accessoires

Quatre nouvelles adresses pour Hermès.

hermes galleria

Dans un contexte sensible, la maison de luxe confirme ses perspectives optimistes avec une série d’inaugurations retail.

Le positivisme selon Hermès

En juillet dernier, Hermès dévoilait un chiffre d’affaires en recul de -24% à l’issue de son premier semestre d’exercice 2020. Un résultat étroitement lié à un éco-système fragilisé par l’épidémie de Covid-19, mais très vite re-dynamisé par des signes encourageants de reprise, principalement en Asie où la marque dévoilait il y a peu sa nouvelle plateforme e-commerce. Et alors qu’Axel Dumas, Gérant d’Hermès, évoquait « la fidélité de la clientèle, la désirabilité des collections, l’agilité du réseau omnicanal et l’indépendance du groupe » comme autant de moteurs, la maison illustrait récemment sa confiance en l’avenir avec l’augmentation de ses capacités de production via l’implantation d’un nouvel atelier de maroquinerie en Auvergne.

Madrid, Moscou, Dalian, Osaka…

Même vent d’optimisme de l’autre côté de la chaîne avec l’accélération confirmée du réseau de boutiques Hermès à travers le monde. Ce dernier mois, la griffe a ainsi annoncé l’ouverture de quatre espaces de vente. Le dernier en date ? Un magasin installé au coeur de la Galería Canalejas, à Madrid, soit 230m2 dédiés aux métiers de la maison dans cet édifice classé.

La boutique de la Galería Canalejas
©Hermes

Mais si la marque semble plébisciter des lieux aussi exclusifs qu’insolites – à l’instar de la Maison de Cristal à Amsterdam -, la stratégie retail d’Hermès semble également s’opérer en faveur des centres commerciaux, destinations plébiscitées par les nouvelles générations de consommateurs. Ces dernières semaines, Hermès a ainsi investi les grands magasins Vremena Goda – dédiés à l’art de vivre – pour sa troisième adresse moscovite.

La boutique de Vremena Goda.
©Hermes

En Chine, c’est le mall Times Square qui a retenu l’attention de la maison pour sa réouverture dans la ville côtière de Dalian, au nord-est du pays. Au Japon, la marque a également annoncé l’ouverture d’une boutique dans le mall Daimaru à Osaka. Cette quatrième adresse Hermès de la ville est aussi la plus grande de toute la région du Kansai, avec une superficie de 515m2 et un bar « destiné à prolonger l’expérience en magasin ».

Accompagné par l’agence d’architecture parisienne RDAI – qui s’applique à distiller des références locales au sein de chaque boutique, à l’image des cordes porte-bonheur installées dans le magasin d’Osaka -, Hermès a dévoilé une douzaine de projets de réfection et d’ouvertures d’espaces de vente depuis le début de l’année.

Crédit à la Une : ©Hermès

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici