Business

Rémy Cointreau : le cognac en hausse et les “liqueurs et spiritueux” en baisse

remy cointreau resultats

Selon les résultats semestriels publiés récemment par Rémy Cointreau, la firme accuse une belle croissance pour la vente de ses cognacs Rémy Martin, mais des chiffres décevants sur la gamme “spiritueux et liqueurs”.

Une croissance générale de 11.8% pour Rémy Cointreau

Propriétaire de la filiale liqueur Cointreau, le ROC (Résultat Opérationnel Courant) de la firme progresse de 8.2%, soit 134.1 millions d’euros au cours du 1er semestre. C’est un bon résultat, mais qui reste inférieur aux prévisions annoncées de 137.3 millions.
Avec un taux de change constant, on peut estimer la progression générale à 11.8%. La marge opérationnelle est en hausse de 1.1 point, soit 24.6%. Le groupe reste dans l’espoir d’un résultat annuel en hausse, même s’il est conscient que les effets de couverture et de changes pourraient causer une perte de 11 millions d’euros sur le ROC de la saison 2017-2018.

L’équipe de gouvernance du groupe Rémy Cointreau – remy-cointreau.com

Le groupe Rémy Cointreau se veut rassurant pour l’avenir

Les ventes du cognac Rémy Martin se portent à merveille, avec une hausse de 15.4% pour un ROC en progression de 17.6%. Par contre, une importante baisse (-17.5%) a été enregistrée pour les liqueurs et spiritueux. Cette contre-performance a naturellement eu un impact négatif sur la Bourse, même si le titre avait gagné 37% depuis le début 2017.
Le 23 novembre à 13h36, le titre Cointreau fait face à une seconde grosse baisse de 3.19% (107.75 euros) sur l’indice SBF120. Les responsables du groupe affirment que malgré ces pertes, le titre gagne en moyenne 30% sur toute l’année 2017. L’entreprise reste confiante pour 2018-2019 en espérant une valorisation estimée à 32.7 fois les bénéfices estimés pour cette même période.

La Chine en ligne de mire

Afin d’accélérer les ventes, d’importants investissements publicitaires ont été effectués, notamment en Chine. Grâce au marché chinois qui se porte de mieux en mieux, suite à l’arrêt de l’application des dispositions anti-corruption, Rémy Martin voit ses ventes retrouver une belle croissance. La marque mise à présent sur le Nouvel An chinois et espère dépasser les ventes exceptionnelles du « Mid autumn festival ».


Publicité


Un développement important en Chine

Sur le territoire des dragons, la marque est représentée par son produit « Club » qui se vend à 80 USD la bouteille, mais aussi par son cognac de prestige vendu à 3 000 USD l’unité.

La cible principale de Rémy Martin reste les États-Unis, où le groupe profite d’une belle hausse grâce à la rupture de stock de son rival, Hennessy. Le groupe s’arrange pour éviter de tomber en rupture comme son concurrent, en signant un accord avec les viticulteurs partenaires pour le réapprovisionnement en continu d’eaux-de-vie de la gamme “Louis XIII”. Rémy Cointreau envisage de booster de 60% ses ventes (2019-2020) pour les bouteilles qui coûtent plus de 50 USD.

Catherine





livre blanc luxe


newsletter luxe

emploi luxe

Send this to a friend