Actualités Business Influence

Quels sont les retailers les plus valorisés de 2020 ?

« Les plus forts gagnent en puissance ». Tel est le sous-texte du dernier rapport de l’institut d’études marketing Kantar qui dévoilait tout récemment la nouvelle édition de son BrandZ Top 75 Most Valuable Global Retail Brands Ranking, classement des retailers les plus valorisés au monde.

Retail : des leaders incontestés

Amazon BrandZ

Pour cette nouvelle saison, c’est une fois de plus Amazon qui occupe la première place du classement. Avec une valeur de marque estimée à 415,9 milliards de dollars, le géant américain affiche une progression de +32% et concentre à lui seul 27% de la valeur totale du Top 75. De la même façon, Alibaba et McDonalds complètent une nouvelle fois le podium.

Si l’ordre du Top 10 varie quelque peu, les acteurs restent les mêmes et, avec une augmentation moyenne de +16,4% de leur valeur, confortent par la même occasion leur suprématie.



©Kantar

Louis Vuitton, leader de sa catégorie.

Au sein du classement, trois maisons de luxe continuent du reste à se démarquer dans le Top 10.

Louis Vuitton BrandZ

À la cinquième position, Louis Vuitton gagne ainsi une place et enregistre une brand value estimée à quelques 51,8 milliards de dollars (+10%), boostée notamment par l’ouverture d’un nouveau flagship à Seoul et une solide politique de collaborations. Pour rappel, la griffe s’est récemment distinguée comme la marque française la plus puissante de l’année, dans un autre volet de l’étude BrandZ.

Chanel, pour sa part, perd une place et occupe la 9ème place avec 36,1 milliards de dollars de brand value, en baisse de -2%. Hermès, de son côté, conserve sa dixième place avec 33 milliards de dollars et une progression affichée de +7%.

A noter également, les performances de Gucci (12ème, en progression de +8%) et de Rolex (33ème, en hausse de +11%).

La crise comme game changer.

Mais la force de frappe économique ne fait pas tout. S’il tient compte de la performance financière, le classement BrandZ s’appuie également sur une étude d’opinion déployée auprès de millions de consommateurs à travers le monde. Ainsi, qu’il s’agisse de donner naissance à de nouvelles stratégies de storytelling ou d’adapter ses investissements publicitaires – le rapport souligne la difficulté des marques « en sourdine » à regagner en visibilité aux premiers jours de reprise, en Chine -, l’agilité et la capacité des marques à créer des expériences dans le contexte pandémique joue un rôle majeur.

« La valeur ne découle pas uniquement de la performance financière mais tient également à la réputation de la marque aux yeux des consommateurs, précise Graham Staplehurst, Directeur de la stratégie internationale de BrandZ, dans un communiqué. La façon dont les retailers se comportent à l’heure actuelle, leur faculté à apporter de l’aide durant la crise tout comme la façon dont ils gèrent leurs équipes et se conforment aux mesures gouvernementales et sanitaires, vont être déterminantes pour leur survie. Les entreprises qui ont démontré – et continuent à démontrer – concrètement leur pertinence et leur utilité (…) seront les mieux placées pour renforcer leurs relations avec leurs cibles, à la fois lors de la phase de reprise et sur le long terme. »

Pour consulter le rapport complet, c’est par ici.

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici